Fédération Simlandaise de Football

Un article de WikiSimland 3.0.
(Redirigé depuis FSF)
Aller à : navigation, rechercher
Fédération Simlandaise
de Football
FSF 2014.png
Présentation
Création 2004
Siège Zotterveld
depuis juin 2018
Dirigeants
Président poste vacant
Vice-Président CFC
Directeur technique
& Technicien site
Sebastien
Reporter d'images
& Technicien site
Neil Chalterbourne
Directeur des paris
& Admin site
James
Révélateur de clubs Wizz-Y
Compétitions
Épreuves S-Ligue 1
S-Ligue 2
3e Division
Coupe de Simland
Coupe de la Ligue
Super Coupe
Extra Liga

La fédération Simlandaise de Football est l'organisme qui gère ce Sport à Simland. Placé sous l'égide de la SSO (Simland Sport Organisation), la FSF s'occupe notamment des championnats professionnels de S-Ligue 1 et S-Ligue 2, ainsi que des Coupes nationales et de la division RP appelée Extra Liga, mais également du football amateur et surtout de l'équipe Nationale de Simland.

Histoire

Siège de la FSF, à Ckrystahal (2015-18)

Origine (2004-07)

Le football existe à Simland depuis 2004 avec la présidence de muten85, directeur de la SSO (Simland Sport Organisation). Le football peut être considéré comme l'activité la plus régulière et constante à Simland depuis sa création.

Crée en Juin 2007 par Redik sur une idée de Jardas, Redik étant alors le seul organisateur de la S-Ligue au nom de la SSO, la FSF vient alors combler le manque lié à l'absence de fédération pour le sport le plus populaire à Simland. La fédération devait alors s'occuper de la partie administrative de la S-Ligue et devait également préparer la prochaine saison avec les arrivées de Jardas et de Benjaz. Mais la décision de Redik de démissionner de la tête de la fédération, épuisé par les luttes entre la fédération et SimTV sur la vente des droits TV, imposera une restructuration. Une nouvelle organisation administrative fut adoptée lors de la réunion du 23 août 2007 et Benjaz prit la tête de la FSF en devenant Président et responsable de la BDD & Mise en Oeuvre. Redik conservait un poste de co-Président et était nommé responsable Communication & Marketing, alors que Jardas se voyait octroyer le poste de responsable du pôle Finances & Médias. La Fédération a par ailleurs donné l'exclusivité de la retransmission du championnat saison 4 à SimTV pour la somme record de 25.000 §.

Coupe d'Asie 2007 : Oceane Sun City bat Doramas 2-0

Coupe de la Fédération 2007 : Mercentille bat Doramas 2-0 (Portèt 4', Van Houten 6') [1]

Une discipline en expansion (2007-10)

Suite à certains évènements personnels pour les membres de la FSF, une nouvelle organisation interne a été mise en place le 10 juin 2008 pour optimiser le suivi des compétitions FSF pour le reste de la saison 4. Ainsi, Redik renonce a son poste de co-Président et Responsable Commuciation et Marketing pour devenir chroniqueur. D'autre part, les membres James et SwiSsgUNeR se joignent à l'équipe. Les attributions de chaque membre sont précisées ci-dessous en résumé. L'équipe dirigeante de la FSF est donc réduite à 2 membres : Benjaz, Président, Responsable BDD et Mise en Oeuvre, et Jardas, Co-Président, Responsable Médias & Finances. Cette saison 4 révolutionnaire a vu naître le premier marché des transferts interactif avec succès. Cette formule d'enchères à été repris chaque année depuis.

La saison 5 est dirigée par James, Benjaz et Neil Chalterbourne. Cette saison est marquée par un passage de 12 à 14 clubs en S-Ligue 1, ainsi que par un passage à 16 clubs en S-Ligue 2.

L'équipe dirigeante est inchangée pour la saison 6, qui voit encore le championnat s'élargir à 18 clubs dans les deux divisions professionnelles. La FSF inaugure également à l'occasion son nouveau site tout en développant les paris avec SimBet

Période de crise (2010-13)

Relance puis expansions (2013-17)

Saison 9 (2013-2014)

Elle est dirigée par Benjaz et Neil Chalterbourne. Pour cette saison, la S-Ligue 1 se compose de 14 clubs, tandis que la S-Ligue 2 possède 12 clubs. En cours de saison, Benjaz se voit contraint de se retirer de la gestion de la saison. Celle-ci semblait dans une impasse et vouée à ne jamais apparaître sur les palmarès. Mais, par l'entremise de CFC et Sebastien, elle repart sous la direction de Gwench pour lui donner une conclusion. Toutefois, cette saison 9 demeure spéciale, de par cette coupure et le collage effectué pour la réaliser.

Saison 10 (2014-2015)

Elle connait un rebondissement incroyable avant même son commencement. Cela touche la S-Ligue 2, où deux clubs sont purement et simplement radiés de la Fédération et exclus de toute compétition, suite au Yassougate. Les clubs de Las Islas United et le FC Constancy Pinoanias disparaissent des calendriers. Leurs places sont proposées à d'autres dirigeants volontaires.

  • La S-Ligue accueille 32 clubs répartis en deux divisions de 16 clubs. Une troisième division voit le jour : l'Extra Liga, qui accueille les clubs qui ne prennent pas part à la S-Ligue, mais qui peuvent entretenir leur forme pour éventuellement réintégrer la S-Ligue au début de la prochaine saison.
  • La fédération autorise les clubs d'Extra Liga (ExL) à participer à la Coupe de Simland.
  • La coupe de pré-saison, créée en 2013, est reconduite et sa participation est élargie à tous les clubs de S-Ligue 1. L'AS Spremberg remporte le trophée pour la première fois.
  • En Coupes d'Europe, aucun club n'est parvenu à atteindre les poules de ces compétitions. Le champion Hament, Aguazul Papaya et l'AS Spremberg ont été éliminés dès leur entrée en compétition. Seul le FC Aurora s'est offert un joli parcours, n'échouant qu'aux barrages d'Europa League contre Trabzonspor (TUR).
  • Afin de célébrer les clubs du passé, au cours de ce 10ème anniversaire, la Fédération a entrepris la réalisation des écussons des premiers champions (Hanover et Doramas), notamment.
  • La FSF enregistre le retour d'un membre historique dans son équipe dirigeante : Redik. Ce dernier est le responsable des cotes pour les paris. Toutefois, quelques semaines plus tard, le projet sera mis en sommeil, ne rencontrant pas le succès escompté.
  • Les 13 et 16 mai 2015, la FSF organise deux soirées Live pour retransmettre en temps réel la finale de la Coupe de Simland 2015, puis la 30e journée de S-Ligue 1 qui voit trois équipes lutter pour le titre (Utopia, Aubétoile, Aguazul Papaya). Ces soirées Live semblent avoir rencontré un certain succès d'estime, même si tout ne fut pas parfait dans les retransmissions.

Saison 11 (2015-2016)

Elle s'ouvre avec une nouvelle division professionnelle. Suite à un appel d'offres pour du naming, cette troisième division s'appelle TVS League (pour un montant de 4 000 §).

  • Elle voit aussi revenir une compétition officielle : la Super Coupe. Là aussi, un appel au naming a été lancé et ce fut le groupe Amaterasu Holding qui remporta la mise pour une enchère de 600 §. La première édition de cette coupe réactivée s'appelle Amaterasu Super Cup. Elle oppose le champion de la S-Ligue 1 au vainqueur de la Coupe de Simland. La rencontre se déroule début juillet, avant que la saison ne reprenne.
  • Forte du déroulé de son Extra Liga, la FSF reconduit ce championnat, qui sert d'anti-chambre au football professionnel simlandais, et qui évite de voir les anciennes licences disparaître trop vite. Petite nouveauté, la Fédération divise les poules uniques de la saison précédente en deux divisions. L'objectif est d'offrir plus de challenge pour que toutes les équipes puissent se sentir concernées, tout au long de la saison.
  • La saison précédente avait vu Redik, membre historique, revenir au siège de la FSF ; l'actuelle saison voit Benjaz réintégrer les locaux de la Fédération, planchant sans temps mort sur le mercato avec Sebastien. Le mercato ouvrit ses portes le 27 juillet 2015, participant encore un peu plus au renouveau et au développement de la FSF.

Artdetail.gif Article détaillé : Transferts football 2015-2016

  • La saison n'a pas encore commencé qu'une sanction est annoncée à l'encontre de Spremberg. Accusé de bidonner les enchères du mercato en utilisant un autre club que les siens, le propriétaire des clubs de Spremberg voit ses clubs sanctionnés de deux points de pénalité, avec deux points supplémentaires en sursis. Le Directeur sportif d'Utopia se voit aussi sanctionné de deux points avec sursis pour son attitude durant le mercato. L'ambiance est chaude avant le coup d'envoi...
  • La première partie de saison voit les clubs du KVZ Hament, de l'AS Spremberg (pour la SL1), du Ventmer Kamitoshi FC, des Ulysses FC (pour la SL2) et du Tora Hitoshinpû (pour la TVS League) dominer leurs sujets respectifs.
  • La seconde partie de saison voit plusieurs surprises se réaliser. Tout d'abord, en TVS League, ce n'est pas le Tora Hitoshinpû qui s'empare du billet pour une montée directe mais le FC Spremberg qui est progressivement revenu. Le Tora a craqué 3-4 fois, permettant ce scénario. En SL2, on pensait que les Ulysses et le Ventmer allaient conserver les deux premières places, mais Heiwashima United FC est revenu dans la course, après un début de saison plutôt "lent", pour éjecter des places qualificatives le club queensien. Du coup, deux clubs de l'archipel Hirohito gagnent leur billet pour la SL1. Dans cette dernière, ce fut un mano a mano entre le "KV" et Spremberg qui dura jusqu'à la dernière journée à l'avantage des Avalonais. Les Lewslandais échouent encore à la deuxième place, même si leur victoire dans la Coupe de Simland a aidé à atténuer cette déception. Le champion sortant, Utopia IT, mal parti durant la première partie de saison, a fini la phase retour comme un boulet de canon pour s'emparer de la 3e place. L'AS Aubétoile a terminé sa saison en chute libre, avec pas loin de 6 défaites en 7 rencontres, Coupe de Simland comprise... et sera même absente des compétitions professionnelles la saison suivante (reléguée administrativement en Extra Liga).
  • Dans le Tour Final de la TVS League, le Tora s'est encore raté, menant ce mini-championnat jusqu'à la dernière journée où il fut dépassé par l'équipe de la Crescenta-Montrose (promue) et le RFC Zotterveld. Une fin de saison cauchemardesque pour le club de l'archipel Hirohito.
  • Enfin, concernant la sélection nationale, celle-ci dispute l'Euro 2016 en France. Elle a su s'extirper d'une poule compliquée où elle était accompagnée de la France (favori et pays hôte), de l'Italie (favori) et de la République d'Irlande. Sortie deuxième de la poule (2 victoires, 1 large défaite contre la France), derrière la France et devant l'Italie, elle affronta la Slovénie en huitième de finale. Dans un match dominé de la tête et des épaules, elle s'impose 4-2 et retrouve en quarts de finale la grande Espagne. L'aventure s'arrête à ce stade de la compétition, puis les Espagnols s'imposent largement (5-2) face aux Simlandais. Ces derniers sont devenus le temps d'un tournoi les chouchous des supporters de football en Europe. La petite nation n'en finit plus de s'étoffer sur la scène internationale. Dès la fin de l'Euro 2016, ce sont les qualifications pour la Coupe du Monde 2018 qui débutent rapidement.

Saison 12 (2016-2017)

  • La FSF a lancé de nouvelles inscriptions pour la future saison, en TVS League. Deux équipes ont répondu dans la foulée : Château Bonnot avec les Warriors et Chamacraft. Au total, neuf nouvelles équipes intègrent le giron professionnel de la Fédération (dont deux retours : les Warriors et Oulatar FC). Ces inscriptions compensent la disparition ou la relégation en Extra Liga de trois clubs : AS Aubétoile, FC Santa Maria et Agila Kamitoshi.
  • Par conséquent, face au nombre important de clubs en TVS League (20 clubs), la Fédération a décidé de scinder la troisième division en deux poules de 10 équipes chacune, avec chaque équipe affrontant trois fois les autres (27 matches par équipe). Les vainqueurs de chaque poule seront promus en S-Ligue 2, tandis que les équipes classées de la 2è à la 5e place de chaque groupe s'affrontent dans un barrage de montée au format coupe, le vainqueur gagnant son accession aussi en SL2.
  • La FSF se retrouve confrontée à un cas problématique : certains membres se retrouvent avec trop d'équipes, ce qui noie la présence des nouveaux membres. La Fédération s'interroge sur la possibilité d'imposer une réduction des clubs de 3 à 2 maximum pour ses membres.
  • La saison 12 s'ouvre avec l'absence de Benjaz, revenu la saison passée, obligeant la Fédération à se réorganiser dans sa gestion, notamment celle du mercato estival. La période de transferts ouvre généralement la saison.

Artdetail.gif Article détaillé : Transferts football 2016-2017

  • Cette douzième saison débute par le triomphe des clubs avalonais, puisque le KVZ Hament remporte la Super Coupe contre l'AS Spremberg (Lewsland), et le RFC Aurora s'impose en finale de la Technicolor Cup contre l'AS Aveiro (Papaya).
  • Cette 12ème saison commence par une domination sans partage de l'Inter Utopia pendant 10 journées, en S-Ligue 1, avant que le Cosmos ne s'empare du fauteuil de leader pour régner durant les 10 journées suivantes. Dans le même temps, les grandes équipes telles le KVZ Hament ou l'AS Spremberg éprouvent des difficultés pour tenir le rythme, même si elles se replacent à mi-saison dans les premières places. Leurs parcours respectifs en Coupe d'Europe a éprouvé les organismes et provoqué une fatigue importante entre octobre et décembre 2016. Pour la première fois depuis plusieurs années, néanmoins, Simland présentera des clubs dans les compétitions européennes lors des matches décisifs du printemps.
  • En S-Ligue 2, les deux clubs phares de la compétition sont des revenants : l'ASGLC, double champion de SL1, et l'US Whamphalie. Au nez et à la barbe des clubs de City, de l'Olympique Spremberg ou encore de l'étonnant promu du FC Spremberg, les deux anciens clubs tiennent tête et à mi-saison, semblent foncer droit vers la promotion en SL1.
  • En TVS League, on retrouve une surprise dans le groupe Sud : Logano mène la danse, après avoir rejoint puis dépassé le nouvel arrivé de Herring Hills. Dans le groupe Nord, le FC Nantz a longtemps mené les débats avant de se faire avaler puis déposer par le FC Oulatar. A l'aube de la troisième phase de la troisième division, ces deux clubs semblent lancés idéalement pour la montée en SL2. Pour les barragistes, par contre, la lutte s'intensifie et les possibilités restent multiples.
  • En Coupe nationale, l'élimination du tenant du titre dès le premier tour a marqué les esprits. L'AS Spremberg est mise hors compétition par les surprenants Campton Cosmos. A noter aussi la déconvenue d'un club sprembergeois de S-Ligue 2, éliminé par un club amateur d'Extra Liga.
  • La fin de saison s'avère palpitante en S-Ligue 1, avec un mano a mano entre Utopia et Campton. Ces derniers craqueront dans la dernière ligne droite, offrant le second titre de son histoire aux Papaïottes. Il y a dorénavant 3 clubs avec 2 titres de champion : ASGLC, KVZ Hament et Inter Utopia CF.
  • A l'échelon inférieur, les pronostics auront été totalement déjoués, puisque deux clubs apparemment endormis ont raflé la mise : l'US Whamphalie et l'ASGLC. Ils dominent durant toute la seconde partie de saison la meute lancée à leurs trousses, composée de Heiwashima City FC (futur Club Papaya), de l'Olympique Spremberg, du FC Spremberg ou encore du Kirin Akasaki FC. Avec le retrait de l'ASGLC des compétitions simlandaises, c'est le 3e, donc les Citizens qui obtiennent le droit de monter avec les Whamphaliens, champions 2017.
  • En TVS League, Oulatar et Logano remportent la mise respective dans leur groupe et la finale nationale entre les deux offre un match tendu d'où les Lynx sortirent vainqueurs. Dans les barrages, ce furent les surprenants Griffons blancs qui remportèrent la mise devant de solides hudsoniens du Sporting Kasteelheer. Avec la litanie de retraits et autres relégations administratives en Extra Liga, le finaliste hudsonien, ainsi que les deux vaincus en demi-finales furent "pêchés" : il s'agit de l'Association Sportive Chamaliéroise et du FC Lewiston.
  • En Coupe de Simland, la finale opposa le RFC Aurora, déjà vainqueur de la Tech'Cup en début de saison, à Medrean City FC, ancien vainqueur de l'épreuve en 2015. Le sort de la rencontre bascula du côté des Auroréens qui signent un doublé retentissant dans les Coupes et ouvrent, de ce fait, des places qualificatives pour l'Europe via le championnat. Terminant 3e de SL1, le RFC Aurora permit aux 4e (KVZ Hament) et 5e (AS Spremberg) de retrouver les Coupes européennes, via l'Europa League.
  • La fin de saison est houleuse, au moment d'aborder le mercato estival. Le syndicat des clubs professionnels partit au bras de fer avec la FSF. Après d'âpres échanges, dans un climat parfois délétère mais ouvert à la discussion, le syndicat des clubs professionnels arrache de la FSF un bonus substantiel pour "services rendus" aux clubs ayant participé aux Coupes d'Europe. Néanmoins, le syndicat des clubs pro estime n'avoir pas été totalement entendu, restant prêt à reprendre la fronde. Dans le même temps, les clubs du "sub-top" simlandais ont manifesté leur mécontentement à l'égard de toute valorisation des clubs engagés en Coupe d'Europe, arguant que cela risquait d'accroître l'écart entre les différents clubs simlandais.
  • En conclusion à cette période de tension, le président de la Fédération Gwench annonça sa démission au terme de la saison. Les rumeurs laissent entendre que le remplaçant serait Sébastien Diozzo.

Le retour des turbulences (2017-2019)

Saison 13 (2017-2018)

  • Finalement, Sébastien Diozzo ne fut pas le Président de la Fédération bien longtemps. A peine le mercato terminé, il a annoncé sa démission.
Artdetail.gif Article détaillé : Transferts football 2017-2018
  • C'est à Wizz-Y qu'est revenu la lourde tâche de simuler la saison de football 17-18. Face à l'ampleur de la mission, il mit plusieurs mois avant de commencer à rendre compte régulièrement de l'évolution du championnat, dans un style littéraire bien personnel et léché.
  • Les premiers clubs titrés furent le RFC Aurora (Super Coupe) et le KVZ Hament (Technicolor Cup). En championnat, la surprise de la première moitié de saison s'appelle Heiwashima Utd, leader devant le KV. Medrean City FC fait aussi partie des bonnes surprises de cette première moitié de compétition.
  • En Europe, seuls deux clubs auront su trouver la porte pour sortir de l'hiver et voir le printemps : l'AS Spremberg (pour la 2nde année consécutive) et l'Inter Utopia CF. Les deux clubs participent au 1er tour à élimination directe de l'Europa League.
  • Dans les divisions inférieures, ce sont les clubs du Kirin Akasaki (S-Ligue 2) et du Lokomotiv Valisk (TVS League) qui dominent leurs sujets respectifs. Les pensionnaires de la 3ème division sont même très bien lancés vers la montée en S-Ligue 2.
  • Wizz-Y, face au poids lourd que représente la gestion de la FSF envisage de proposer, voire d'apporter, des modifications aux championnats en place. Les points techniques restant à déterminer.
  • Après une longue inter-saison, qui a vu Wizz-Y disparaître des écrans radar de la Fédération (trop occupé par ailleurs), c'est finalement CFC qui a mené à terme la saison, grâce à un dernier envoi de fichiers par Wizz-Y. Du coup, toutes les compétitions ont pu aller au bout, d'après la gestion initiée par Wizz-Y.
  • Dans les petites divisions, les meneurs du début l'ont été jusqu'au bout. Ainsi, en TVS League, c'est le Lokomotiv Valisk qui s'impose devant le SV Feldkirchen, d'un petit point. A noter que le FK Torpedo Thulak et le VC Oosteveldenkerke ont réalisé une belle saison, pour des clubs relégués (respectivement 3e et 4e). Dans la S-Ligue 2, le Kirin Akasaki FC a été implacable avec Oulatar FC, conservant 3 points d'avance jusqu'à la dernière journée. Mais le ait d'arme de cette division est la nouvelle promotion du club avalonais. Oulatar réalise l'exploit d'accéder pour la 3e fois d'affilée à l'échelon supérieur. Après les titres en Extra Liga (2016) puis en TVS League (2017), les Lynx retrouvent enfin l'élite simlandaise. C'est le premier club à réaliser pareil exploit.
  • Enfin, dans l'élite -justement- le championnat a vu United sombrer corps et âme dans la seconde moitié de la compétition, terminant à la 7e place ! Le KVZ Hament en profite pour s'imposer une nouvelle fois, devenant le premier club simlandais à avoir un 3e titre. Petite surprise, ce sont les Aguazul Papaya qui terminent en trombe pour finir à leur meilleur classement : 2e. On retrouve ensuite des valeurs sûres : AS Spremberg, Inter Utopia, VG Ostenbergh ou encore Medrean City FC. Les niveaux se stabilisent dans l'élite.
  • En Coupe de Simland, on retrouve deux clubs ayant déjà joué des finales. D'un côté, la grosse côte avalonaise des Rams de Saint-Louis (finaliste en 2010) contre l'habitué du rendez-vous : AS Spremberg (finaliste 2015, vainqueur 2016). La rencontre a vite tourné à l'avantage des Sprembergeois, obligeant les Avalonais à courir après le score, en vain. Cette nouvelle victoire de l'AS Spremberg confirme définitivement le club parmi les plus titrés de Simland.
  • La seule ombre au tableau fut l'élimination de l'équipe nationale lors de la campagne qualificative pour la Coupe du Monde 2018 en Russie. La belle performance de l'Euro 2016 est déjà un lointain souvenir...
  • Une fois la saison terminée, un énorme chantier se dresse devant la FSF : rassembler et relancer le football simlandais, entré dans une phase de torpeur. C'est encore CFC qui s'y colle pour tenter de rassembler les dernières troupes et maintenir le bel héritage du football simlandais en vie. Après tout, il semble dommage que le football simlandais se soit hissé si haut pour tout arrêter d'un coup.

Saison 14 (2018-2019)

  • au début de l'été 2018, C-F. Christiaansens a proposé ses services pour prendre la relève de la FSF. Il a contacté les membres de la saison écoulée pour les inviter à renouveler leur participation. Neuf réponses lui sont parvenues, le total atteignant 12 finalement. Grand fan du football simlandais, il s'est retrouvé fort déçu et a jeté l'éponge. Cela fut une déception aussi pour les fans simlandais de football.
  • Dans la foulée, Gwench'lan dan Mohar a proposé ses services, à son tour, pour organiser une sorte de mercato, la Draft 2018. Un système simple, voire simpliste, d'échanges de joueurs libres contre des joueurs jugés faibles dans leurs clubs. Les clubs n'ayant pour seules contraintes que de respecter des ordres de passage (quatre) et de recruter un joueur par ligne (gardien, défense, milieu, attaque). 10 clubs ont participé à l'opération. Seuls les Rams de Saint-Louis et les Lynx d'Oulatar ont oublié de participer.
Artdetail.gif Article détaillé : Transferts football 2018-2019
  • Finalement, début septembre, la 14e saison de la FSF a décollé, avec 12 clubs actifs et 4 clubs sparring-partners (pour permettre un peu de RP avec des clubs de standing et une utilisation optimisée du site -alias le superbe outil- réalisé la saison précédente par James). Et c'est le KVZ Hament qui ouvre les festivités en remportant la Super Coupe contre son dauphin préféré : l'AS Spremberg.
  • Ensuite, ce sont les parcours européens des clubs simlandais qui ont intéressé les Simlandais, car trois clubs devaient passer par deux tours de qualification pour espérer voir les phases de groupe. Cela concernait l'Inter Utopia CF, les Aguazul Papaya et Heiwashima Utd.
  • Premier haut-fait de la saison : tous les clubs simlandais ont intégré les phases de poule. La saison s'annonçait belle, elle fut magnifique. Ainsi, seuls les Aguazul Papaya et Heiwashima United FC ne virent pas le printemps. Les Iguanes avaient eu fort à faire dans leur poule, affrontant du "lourd", tandis que les Heiwashimans échouaient lors de leur dernier match, contre Mayence (qui du coup leur pris la 2e place du groupe).
  • Ensuite, le football simlandais s'est effacé progressivement des compétitions continentales : d'abord l'AS Spremberg, au second tour de la Ligue Europa, sur un tout petit but malheureux ; puis l'Inter Utopia CF quitta à son tour la Ligue Europa, en quarts de finale, contre Manchester Utd.
  • Finalement, la performance de la saison, et même de l'histoire simlandaise, fut réalisée par le KVZ Hament. Après s'être extirpé des poules, le parcours européens des Kompers a offert une performance contre l'Atletico Madrid de Griezmann en 8èmes, puis contre le CSKA Moscou en quarts. La marche en demi-finale fut trop élevée : le Real Madrid. Une élimination sèche qui mit fin aux rêves de finale des joueurs de Zotterveld.
  • En Coupe de Simland, les clubs de l'élite s'éliminèrent progressivement, tour à tour et ce furent les Aguazul Papaya qui en profitèrent, évitant les mauvais coups pour se hisser en finale et s'imposer dans la douleur contre des pensionnaires du 2e échelon : le Sporting Kasteelheer. Pour la seconde fois, les Papaïottes remportent la Coupe contre une équipe de D2.
  • Du côté de la S-Ligue 1, la lutte fut âpre entre deux clubs papaïottes : l'Inter Utopia CF et les Aguazul Papaya. Ces derniers ont longtemps trusté la première place du classement, mais furent dépassés au dernier moment par les joueurs de la capitale simlandaise... Les Intéristes ont ainsi remporté leur troisième titre de leur histoire, égalant le record établi un an avant par le KVZ Hament (qui termine 4e cette saison).

Le départ, l'émancipation, le renouveau (2019-2020)

Saison 15 (2019-2020)

  • Au moment d'aborder la saison suivante, la FSF a opéré un changement majeur : elle s'est émancipée de Simland. 9 clubs partirent refonder la FSF, rejoints par un ancien club (FC Arcandias) et 10 nouveaux venus. Le renouveau se situe [ici].

Clubs titrés

  • en gras : les clubs actifs lors de la saison 18-19
  • mise à jour après la S-Ligue 1 2018-2019
Clubs TOTAL S-Ligue 1 Coupe de Simland Coupe de la Ligue Super Coupe S-Ligue 2 Division 3
KVZ Hament 7 3 0 2 2 0 0
RFC Aurora 4 0 1 2 1 0 0
Inter Utopia CF 3 3 0 0 0 0 0
Standard Tygres 3 1 0 1 0 1 0
AS Spremberg 3 0 2 1 0 0 0
ASGLC 2 2 0 0 0 0 0
FC Arcandias 2 1 1 0 0 0 0
Aguazul Papaya 2 0 2 0 0 0 0
Medrean City FC 2 0 1 0 1 0 0
Mercentille FC 2 0 1 0 1 0 0
FK Hanover 1 1 0 0 0 0 0
Doramas CF 1 1 0 0 0 0 0
EB Ramur City 1 1 0 0 0 0 0
FCU Animus Spiritus 1 0 1 0 0 0 0
ES Perseus 1 0 1 0 0 0 0
CB Warriors 1 0 1 0 0 0 0
Océane Sun City 1 0 1 0 0 0 0
New Amsterdam Phoceans 1 0 1 0 0 0 0
AS Genesis 1 0 0 0 0 1 0
Olympique Charlonais 1 0 0 0 0 1 0
Marinaville 1 0 0 0 0 1 0
Real Aceira FC 1 0 0 0 0 1 0
VG Ostenbergh 1 0 0 0 0 1 0
Bluecity Cosmos
(ex-Brockbain Eagles)
1 0 0 0 0 1 0
Heiwashima United FC 1 0 0 0 0 1 0
US Whamphalie 1 0 0 0 0 1 0
Kirin Akasaki FC 1 0 0 0 0 1 0
FC Spremberg 1 0 0 0 0 0 1
Oulatar FC 1 0 0 0 0 0 1
Lokomotiv Valisk 1 0 0 0 0 0 1

Trophées

Trophee-S-Ligue1-2018.png Trophee-S-Ligue2-2018.png Trophee-D3-foot.png CoupeSimlandTrophy.png TFC-2017.png SuperCupTrophy.png
S-Ligue 1 S-Ligue 2 TVS League (D3) Coupe de Simland Coupe de la Ligue Super Coupe

Ligues étatiques de football

Logos

Fédération

Fsf.jpg FSFint.png FSF 2014.png
2004-2014 2012 ? depuis 2014

Compétitions

ACTUELS
SL1 logo 17-20.png SL2 logo 17-20.png TVS logo.png CdS logo.png SC logo 17-20.png ExL logo 2015.png
PASSÉS
SL1 logo.png SL2 logo.png SuperCupLogo.png

Présidents

Liens internes

Liens externes

  • Site de la FSF, saison 4
  • Site de la FSF, saison 5 [2]
  • Site de la FSF, saison 5 (V.2) [3]
  • Site de la FSF, saison 6 [4]
  • Site de la FSF, saison 9 [5]
  • Site de la FSF, saison 10 [6] (par Sébastien)
  • Site de la FSF, saisons 11 & 12 [7] (par Benjaz)
  • Site de la FSF, saison 13 [8] (par James)
  • Forum de la FSF [9]
  • Twitter de la FSF [10]
  • Base de données téléchargeable pour Football Manager 2016 (lien Steam ; version alternative, avec une pyramide de 8 divisions jouables)