Plaines de l'Avalon

Un article de WikiSimland 3.0.
Aller à : navigation, rechercher
Plaines de l'Avalon
Grand-Duché des Plaines de l'Avalon (fr)
Groot-Hertogdom van Vlakten van Avalon (nl)
Amoiriepa.png
Flagpa.png
Armoiries           Drapeau
Pamap.png
Territoire des Plaines de l'Avalon
Devise officielle Pour Dieu, le Duc et la patrie
Hymne Ô Avalon
Administration
Forme de l'État Monarchie Parlementaire
Constitutionnelle
Souverain François-Ferdinand
Chancelier Charles Francis Christiaansens
Premier Ministre Yu Langlay
Langues officielles Français
Néerlandais
Capitale Zotterveld
Géographie
Grandes villes Oulatar
Dayle
Aurora
Saint-Louis
Superficie 476.475 km²
Superficie en eau 2.12 %
Fuseau horaire UTC -11
Histoire
Indépendance Unification
Date 8 octobre 2011
Démographie
Gentilé Avalonais(e)
Population 34.700.000 hab.
Densité 72.82 hab./km²
Économie
PIB nominal 411.4 milliards de $
Monnaie Simléon (§)
Divers
Code État PA - 02
Domaine internet .pa.sim
Indicatif téléphonique +12
Forum de la Région


Les Plaines de l'Avalon, en forme longue le Grand-Duché des Plaines de l'Avalon (en néerlandais Groot-Hertogdom van Vlakten van Avalon), sont un état de Simland. Sa capitale est Zotterveld. Les PA couvrent une superficie de 476 475 km² ce qui en fait le second état le plus étendu de Simland. Les langues officielles de l'état sont le français, langue officielle de Simland et culturelle du Maxisland, et le néerlandais, langue culturelle du Continental State.

Elles sont entourées par le Lewsland, les Grandes Plaines, le Thoulak, la Whamphalie et l'Hudson-Rétanie. C'est un haut lieu de l'économie simlandaise, de l'agriculture, de l'activité minière et forestière, ainsi que paradoxalement, l'écologie.

Les Plaines de l'Avalon sont une monarchie parlementaire constitutionnelle.


Géographie Physique

Hydrographie

Le principale fleuve simlandais l'Avalon coule dans le centre de l'état et traverse les villes d'Aubétoile, Saint-Louis, Haarburg, Luisbourbonburg et Hilda et irrigue un vaste bassin très fertile dans le nord du Maxisland et le sud du Continental State. Le fleuve Dayle irrigue la province du Perseus et notamment la ville éponyme de Dayle ainsi que son bassin fertile.

Situation

Les Plaines de l'Avalon sont situées dans le Nord-Est de Simland.

Le Grand Duché est entouré de

Relief et climat

Le Grand Duché profite d'un relief assez plat et de terres fertiles qui lui ont permit de développer une agriculture intensive qui fit la richesse de la région. Néanmoins on trouve du relief sur la frontière est, dont les plus hauts sommets se trouvent dans la Province du Haut Avalon.

Le climat des Plaines de l'Avalon est de type semi-continental. Cela se traduit par des pluies fréquentes en toutes saisons (avec néanmoins un maximum en automne et un minimum en été) et un temps changeant. Les hivers sont froids, avec des chutes de neige relativement fréquentes, et des étés plus chauds que sur les côtes, avec à l'occasion de violents orages. Le Sud de l'état est ainsi la zone la plus exposée à l'ensoleillement. Enfin, le brouillard est présent dans le Nord-Est.

Relevés climatologique du Grand Duché
Mois Janv Fév Mars Avr Mai Juin Juil Août Sept Oct Nov Déc Année
Températures minimales moyennes (°C) -5 -2 0 1,5 2,3 4,7 5,8 9,6 10,2 8,7 4,3 -2 4
Températures moyennes (°C) -2 2 4 4,5 7,8 15,3 15,6 10,5 8,3 4 2 -3 5,75
Températures maximales moyennes (°C) 6,3 7,9 11,0 14,5 18,4 21,6 23,9 23,6 20,8 16,0 10,1 7,0 15,1
Moyennes mensuelles de précipitations (mm) 55.0 45.4 52.2 49.5 62.0 53.2 58.3 46.0 52.9 54.9 57.0 55.1 641.6

Géographie humaine

Langues

L’État, rencontre des cultures germanique et romane, comprend différentes communautés linguistiques et culturelles. Les deux langues officielles sont le français et le néerlandais. Elles sont placées sur un pied d’égalité au niveau des institutions et de l'enseignement. L'ancien Continental State, située au nord-est, est majoritairement néerlandophone. L'ancien Maxisland, située au sud-ouest, est majoritairement francophone. Des minorités linguistiques sont présentes dans les 2 régions. On note aussi la présence, autre que les langues officielles, de langues régionales endogènes ou des dialectes. Enfin,une minorité anglophone existe également au Maxisland tout comme une minorité germanophone est présente dans le Nord et l'Ouest du Continental State.

Démographie

La répartition de la population du grand Duché se compose de grand foyer de population comme :

  • Le bassin du Brenta qui compte près de plus de 5 Millions d'habitants l'Avalon. Il comprend Luisbourbonburg et son agglomération ainsi que la ville Jaal, capitale de la province du Haut Avalon
  • le Sillon Avalonnais, une multitude de villes le long de l'Avalon comprise entre Haarburg et Aubétoile
  • l'agglomération de Dayle au sud de l'état.
  • l'agglomération de Oulatar

Plus généralement on peut parler deux principaux foyers qui sont

  • La Grande Triade LAA - Oulatar - Saint Louis sur Avalon - Aubétoile et Zotterveld. La Grande Triade est le cœur des PA avec près de 80% de la population avalonaise.
  • Dayle Métropole, qui puissante de ses 3 millions d'habitants, se positionne deuxième zone économique et démographique du Grand Duché et première du Maxisland.

Histoire de la Région

Artdetail.gif Article détaillé : Histoire du Continental State

L'histoire des deux états qui forment les Plaines de l'Avalon est complètement différente. D'une part, le Continental State fut un havre de paix hollandais bien longtemps (une centaine d'année environ), pendant que le Maxisland était déchiré entre les grandes puissances.

Leur histoire commune se recroise en 2011, quand le Gouvernement Maël décide de les fusionner dans le cadre de la Régionalisation. Les deux états endormis se réveillèrent alors, la Capitale fut fixée à Saint-Louis sur Avalon, ancienne capitale du Maxisland lors d'un vote l'opposant à Oulatar. La nouvelle capitale devint une ville considérée comme "active". L'activité revint alors tout doucement dans cette région, bien mal en point quelques temps auparavant. Le premier gouverneur de cette région, élu le 10 octobre 2011 est Romain Guillemot.

La capitale est déplacée en juillet 2014 à Zotterveld.

De vastes étendues fertiles

Déjà bien avant la colonisation, plusieurs civilisations se partageaient l'actuel territoire des Plaines de l'Avalon, tout au nord se trouvait la civilisation Mayenne, la plus prospère du nord de Simland et la plus avancée, le reste était surtout composé de petites tribus, sédentaires ou itinérantes, commerçant entre elles et plus ou moins agressives. Nous savons de sources sûre que les Mayens étaient déjà présent depuis près d'un millénaire dans le nord de la région et avaient placé leur capitale à l’actuelle place d'Harmen dans le Mao.

C'est après un millénaire globalement prospère que le XVIème siècle voit arriver les premiers explorateurs européens à Simland, très vite les français, néerlandais, britanniques et espagnols installent des comptoirs dans le sud de Simland. Les français étaient présents dans le sud de l'actuelle Méridonie et les hollandais légèrement plus au nord. Seulement les espagnols chassèrent les hollandais de Méridonie vers le milieu du XVIIème siècle, les obligeant à aller dans les terres et à remonter vers le nord. Ils passèrent des accords commerciaux avec les français pour garantir un libre passage vers la mer et la métropole.

C'est ainsi qu'en remontant petit à petit l'Avalon les hollandais fondèrent les premières grandes villes des Plaines d'Avalon. Les Anglais vinrent aussi plus tard s'installer au Maxisland avant de se faire chasser par les français qui s’arrêtèrent dans le Maxisland tant dis que les hollandais allèrent plus au nord. Côté villes Anglaises (puis françaises)ont peut citer :

Coté villes hollandaises

Des Colonies aux premières nations

Très vite plusieurs puissances coloniales s'établissent dans la région, français dans le sud ouest du Maxisland et Anglais à l'est. Les Hollandais fondent vite une économie puissante en commerçant avec les petites tribus et en annexant petit à petit des territoires Mayens.

Dès 1760 les français chassent les Anglais à l'Ouest et annexe Dernow City qu'ils renommeront Saint Louis en l'honneur du roi de France. Les relations avec la colonie hollandaise est bonne durant cette première moitié du XVIIIème siècle, le commerce profite a tous et les monarques qui imposent d'énormes taxes à la Colonie du Continental State peuvent aisément rejoindre la métropole. Mais très vite un sentiment indépendantisme nait suites aux nouvelles générations nées à Simland. Le Royaume d'Oulatar négociera son indépendance dès 1762 mais restera très attaché au Continental State.

Dans le Maxisland, les colonies française proclameront leur indépendance en Formant l'Empire Génésien (qui s'étendait de l'actuel Bassin de Simland à une bonne partie du Maxisland).

Le Continental State accède à l'indépendance dans la même période et commence à voir affluer nombre de colons français, allemands et hollandais vers le fin du XVIIIè. Les villes gonflent et se développent. C'est au début des années 1800 que toutes ces nations s'agrandissent encore plus. Les relations entre le Continental State et la Génésie se dégraderont encore plus significativement.

Première moitié du XIXème, une région déchirée par les guerres

Confédération de l'Avalon en 1845

En 1825, la Génésie entend continuer son extension vers le Nord en étouffant l'économie du Continental State. Elle impose un blocus sur l'Avalon bloquant les navires marchants continentaux à Port Hollande à l'estuaire du Brenta sur l'Avalon. Pour remédier à ce problème, le Continental State négociera avec les colonies Anglaises de l'Hudson et des Grandes Plaines des droits de passages. Un personnage inconnue jusque la et fraichement revenue de l'école militaire d'Amsterdam, Adrian Van Henderk et très proche du leader Continental appliquera sa vision de la guerre moderne en formant une nouvelle armée et industrie. Les forges du Brenta fonctionneront à plein régime pour fondre des canons.

le 17 février 1835 le Continental State lors de La guerre stato-génésienne tente de briser le blocus Génésien, seulement la supériorité numérique des Génésiens est trop importante pour l’armée continental qui sera obligée de battre en retraite à l’intérieur du territoire. La province du Haut-Avalon sera annexée de Facto et la ville de Luisbourbonburg occupée.

Le gouvernement partira en exil dans le Royaume d'Oulatar et à Zotterveld encore aux mains des Continentaux. C'est que en 1836 que une sortie de crise se dessine avec l'entrée en guerre des Anglais contre les français. Petit à petit les villes de Luisbourbonburg, Port Hollande et Aurora sont libérée. En 1839 les troupes anglo-continentales entrent à Saint Louis. La Génésie est obligé de céder le Maxisland. Les conditions de paix se feront ainsi :

  • La Génésie cède à l'Angleterre les provinces de l'Ouest des Grandes Plaines (Actuellement Chateau Bonnot) ainsi que le sud du Maxisland
  • La province du Maxisland deviendra indépendante sous tutelle du Continental State. Continental State qui cédera, avec l'indépendance de la Houde, la province de Schagen à l'Hudson en guise de remerciement.

A la suite de cette guerre, une nouvelle forme politique se mettra en place : La Confédération de l'Avalon en 1841 et regroupant plusieurs nations :

La guerre Avalo-russse

En 1850, le Tsar russe envisage une extension à l'Est et l'établissement de colonies en Alaska. Ses premières troupes franchissent les Rocheuses et s'aventure dans l'Empire Mayen qui malgré une résistance exemplaire se fera occupé dès 1851.

Pour la conquête de l'Avalon, le Tsar Alexendre II sous estimera les capacités défensives de la Confédération, qui se méfiant de leur voisin Mayen, avait déja établit des lignes de défenses à la frontière. Une série de forts et places fortes censés contenir toutes attaques mayenne le temps de mobiliser les troupes.

Le 1 novembre 1851 est lancée la Première Guerre Avalonaise. Les forts arrivent face à une armée russe en sous nombre à contenir l'attaque, à Luisbourbonburg, mais aussi Saint Louis, capitale de cette confédération, l'alerte est donnée et la mobilisation générale a lieu. La première bataille à lieu à 80km au nord de Luisbourbonburg ou les troupes arrivent à faire reculer les russes a la frontière. Seulement de nouveaux hommes sont dépêchés sur place et stop l'armée Avalanaise.

Le nord du Brenta et du Royaume d'Oulatar sont occupés mais l'armée russe encore une fois stoppée plus sud. En Europe, une mobilisation aura aussi lieu, beaucoup de Hollandais, Allemands et Français partirent pour Simland aider leurs cousins à combattre les russes. Ainsi près de 5000 européens se battront coté Avalonais.

Voyant cette guerre s'enliser dans l'immobilisme, Alexendre II cherchera auprès de Adrian Van Henderk, président de la confédération, une issue. Ainsi en échange d'une paix durable entre les deux nations, la Confédération cèderait uniquement la ville de Wassy pour ne pas choquer l’opinion publique des familles endeuillées russes.

Début de l'ère industriel et création du Grand Duché

Mine de Potasse à l'Est du Brenta

Le premier age industriel débute avec la machine à vapeur et le développement du réseau de chemins de fer. Le bassin Brentois et Avalonais concentrera la grande majorité de cette industrie. Le reste du pays restant encore bien paysan. La découverte de potasse au nord d'Oulatar poussera nombre d'ouvrier a y s'installer et la modernisation de l'agriculture réduira la main d'œuvre nécessaire à ce domaine pour se reconvertir dans l'industrie.

Depuis la fin de la guerre, le régime confédéré est instable, les ethnies veulent toutes prendre leur indépendance. Afin d'éviter cette désunion qui conduirait inévitablement à l'annexion des Plaines d'Avalon à une puissance étrangère, un coup d'état fut pratiqué pour le compte d'une puissante famille qui entend bien imposer un régime souverainiste (Ou une dictature bourgeoise) qui prendrait la forme d'un Grand Duché avec un régime politique fort et stable.

Afin de n'avoir aucun opposants au nouveau régime, tous les républicains ou pro-confédération sont arretés puis discrètement assassinés. Le Grand Duché est officiellement instauré le 22 avril 1896 à Saint Louis.

Deuxième révolution industrielle et la Belle Époque

Politique

Le Grand Duché est régit par une Constitution, écrite par l'Assemblée Constituante, le puissant organe législatif ainsi que par le Chancelier élu tout les ans par cette même Assemblée. L'État est divisé en 7 Provinces dans lesquelles sont élus les Parlementaires sensés représenter leur Province. Leurs nombres varie en fonction du nombre d'habitant. Les Plaines de l'Avalon sont une monarchie constitutionnelle et parlementaire. Le chef de l’État est le Grand-Duc mais le pouvoir est exercé par un Chancelier et Parlement, élus tous les six mois.

Chancelier

Artdetail.gif Article détaillé : Chancelier des Plaines de l'Avalon

Le chancelier fédéral est le chef du gouvernement du Grand-Duché des Plaines de l'Avalon. Élu par les citoyens tout les six mois, il dirige l’action du Gouvernement fédéral et point central du pouvoir exécutif, il dispose de pouvoirs étendus au sein du système politique avalonien.

Ministre Président

Artdetail.gif Article détaillé : Ministre Président des Plaines de l'Avalon

En octobre 2014, les urnes ne donnent aucun vainqueur. Les deux candidats sont donc élu. Une nouvelle fonction est créée, Ministre Président. Celui-ci partage les mêmes fonctions que le Chancelier Fédéral.

Partis politiques

Artdetail.gif Article détaillé : Partis politiques des Plaines de l'Avalon

Les Plaines de l'Avalon disposent d'un panel étendu de partis politiques, allant de l'extrême-gauche à l'extrême-droite en passant pas les branches classiques (socialistes,libéraux,écologistes,régionalistes).C'est une démocratie.

Subdivisions administratives

L’Etat est divisé en 7 Provinces :

Villes

Inspiration hollandaise

De part son histoire et ses origines, le Continental State a développé un style architectural très proche de celui des Pays-Bas et de la Flandre. Il se manifeste constamment par des centres villes très denses aux petites rues escarpées et à la pléthore de petites églises urbaines. Ce style est très reconnaissable.

Inspiration française

Culture

La région est bi-culturelle, son passé colonial lui a donné au nord une culture germanique dans la grande province du Continental State, tandis que au sud on retrouve une culture romaine, plus particulièrement française dans le Maxisland.

Religion

La liberté de religion est inscrite dans la Constitution. C'est un pays de tradition catholique romaine, mais l'influence de l'Église et de la religion catholique sur la société a connu un déclin marqué. De fait, le nombre de fidèles dans les églises diminue depuis les années cinquante.

La religion catholique reste cependant la plus répandue. D’autres, telles que l’islam, le protestantisme, le judaïsme et christianisme orthodoxe sont, en moindre mesure, pratiquées aux PA.

Religion Population
Catholique romains
Protestants
Communautés islamiques
Chrétiens-orthodoxes
Communauté de confession juive
Aucune appartenance
Total

Fêtes et jours fériés

Tableau des fêtes et jours fériés nationaux aux Plaines de l'Avalon
Date Nom Type Remarques
1er janvier jour de l'an Jour férié national
Date mobile carnaval fête dépend des traditions de la ville
Date mobile Pâques férié national
Lendemain de Pâques lundi de Pâques férié national
1er mai fête du Travail férié national
6e jeudi après Pâques Ascension férié national
7e dimanche après Pâques Pentecôte férié national
8e lundi après Pâques lundi de la Pentecôte férié national
15 août Assomption férié national
1er novembre Toussaint férié national
11 novembre Armistice de 1918 férié national
25 décembre Noël férié national
26 décembre Fête Nationale férié national

Transports

Le réseau de transport dans les Plaines de l'Avalon est largement inégale entre le Nord et le Sud du Duché. Cette inégalité est due à une centralisation de la population dans la Triade Avalonaise où sont concentrés les principaux services.

Transport Aérien

Aéroport Van Henderk de Luisbourbonburg

La Région est l'une des mieux desservie vis à vis du transport aérien. On comptabilise pas moins de 8 aéroports commerciaux dont trois majeurs, à savoir l'Aéroport International Van Henderk, l'Aéroport Prince Timéo et l'Aéroport International Avalon Maxisland.

Encore une fois l'activité est centralisée dans la Triade puisque les seuls aéroports Internationaux se trouvent respectivement à Luisbourbonburg, Oulatar et Saint-Louis sur Avalon. Les aéroports se situant en périphérie bénéficient de liaisons vers ces aéroports.

En 2012 un projet de fusion entre ces aéroports est proposé, l'Aéroport du Grand Avalon devait pouvoir satisfaire les besoins de ces trois métropoles plus Haarburg, mais le projet a été mis stoppé suite aux problèmes de financements et d'acquisition de terrains.

Transport Ferroviaire

Au vue de sa positon de carrefour dans le Nord de Simland, les Plaines de l'Avalon voit nombres de lignes serpenter sur son territoire. Les lignes Grandes Vitesses partent vers toutes les directions et se rejoignent pour la plupart à Saint Louis. Il est ainsi possible de rallier toutes les grandes agglomérations de l'Etat en TGV.

Les villes plus petites sont aussi desservies par des réseaux classiques vers les grands centres urbains, on compte trois grands opérateurs aux Plaines d'Avalon.

Transport Routier

Peu d'autoroutes traversent le Duché, elles relient avant tout le Mégalopole aux métropoles des Etats voisins. Le réseau secondaire est donc constitué principalement de routes 2x1 voie ou bien des 2x2 voies notamment près des centres urbains.

Enseignement

Sport

Économie

Les Plaines d'Avalon est un état économiquement puissant grâce à sa position géographique centrale dans le nord de Simland, son climat tempéré qui permet une agriculture très productrice, sa superficie, son réseau d'infrastructure ou bien le niveau de qualification de sa main d'oeuvre.

Contrairement à ses voisins hudsonniens concentrés sur la finances et du Lewsland pénalisée par un climat rigoureux, les PA ont une économie très équilibrée et est une région qui attire grand nombre d'investisseurs.

Secteur Primaire

Vastes plaines du Continental Sud (Houde)

L'agriculture est une part très importante du PIB et des exportations avalonaises. Cette agriculture est l'une des plus moderne à Simland et ne regroupe que 6% de la population active.

L'activité agricole est plus intense dans l'état du Maxisland, en effet le climat plus doux et le relief plat sans oublié une abondance d'eau provenant des Rocheuses. La culture céréalière est la plus répandue mais on peut aussi trouver des cultures maraîchères dans l’extrême sud de l'état. Au Continental State la culture céréalière est aussi maître, mais on trouve aussi de l'élevage de bovin, ou encore de pommes de terre.

La sylviculture et le minage sont aussi des activités importantes. On peut aussi trouver de le viticulture dans le sud de la région.

Secteur industriel

Le secteur industriel représente pas moins de 35% des actifs. Elle est particulièrement concentrée dans le bassin du Brenta au cœur de la Triade. L'activité industrielle représentée par les forges premières valeur d'exportation et des domaines qui suivent a savoir l'automobile et le matériel agricole et militaire ou bien encore aéronautique. L'industrie chimique est aussi très présente, notamment à Zotterveld, et plus généralement l'industrie high-tech.

Gallerie d'images

Saint-Louis.
Saint-Louis.



Ville du Grand Duché des Plaines de l'Avalon Hafenburg
Saint-Louis sur Avalon | Haarburg | Hilda | Kasteelheer | Aubétoile | Luisbourbonburg | Oulatar | Rotsklimmen | Zotterveld | Aurora


États de Simland Drapeau de Simland
Drapeaulewsland.png Lewsland · Flagpa.png Plaines de l'Avalon · Drapeauhudson.jpg Hudson-Rétanie · USRSdrapeau.gif Thoulak · Drapeaugrandesplaines.png Grandes Plaines · Drapeau Queens.png Queens · Drapeau Génésie.png Génésie · Drapeau-Empire-Méridional.png Méridionie · Papayadrapeau.jpg Papaya · Flagsnowymountains3wmp.jpg Whamphalie


Flagpa.png Portail du Grand-Duché des Plaines de l'Avalon         Drapeau de la Nation de Simland.jpg Portail de la Fédération Simlandaise