Whamphalie

Un article de WikiSimland 3.0.
Aller à : navigation, rechercher
Etat fédéré de Whamphalie
Bundesland der Whamfalen (de)
Federata Stato di Whamfalia (it)
drapeau

Blasonwhamphalie.png
361px-Localisationow1.png
Surnom
L'Etat de l'Edelweiss
Devise
Ensemble, nous tiendrons
Administration
Pays Simland Drapeausimland ico.jpg
Forme de l'Etat Etat fédéré
Démocratie parlementaire
Capitale Logano
Gouverneur Filipe Roxboro - PDem
Chef du Parlement - Nc
Cantons 3
Municipalités 6
Communes RP 200
Langue(s) officielle(s) allemand
italien
Langue(s) régionale(s) français
russe
Gentilé whamphalien,
whamphalienne
Géographie
Superficie 228 935 km²
Point culminant Pic de Meara - 5465 mètres
Démographie
Population 1.743.220
Densité 7,6 hab/km2
Villes les plus peuplées Klaw
Feldkirchen
Logano
Economie
PIB nominal 111,2 milliards §
IDH 0,881 (très élevé)
Monnaie Simléon (§)
Politique
Parlement 60 sièges
session élective de juin 2017

Representativiteensiegesjuin2017.png

Circonscriptions législatives 60
Autres informations
Code Etat WH | 10
Fuseau horaire -11
Domaine internet .wh
Site officiel Forum de l'Etat
Carte officielle au 01 mars 2017

          Etoileargent.png Vous lisez un article de bonne qualité ayant été classé argent par les Wiki-administrateurs

La Whamphalie est l'un des 10 Etats de Simland situé au sud-ouest de la Fédération, sur les contreforts des Rocheuses.
Sa situation géographique spécifique excentrée des grands axes de communication simlandais et son relief montagneux qui couvre plus des deux tiers de sa superficie, l'a pendant des décennies exclu du développement économico-démographique qu'ont connu ses voisins; pourtant depuis quelques années maintenant, un nouveau dynamisme semble souffler sur les montagnes whamphaliennes avec notamment plusieurs réformes admnistratives et de nombreux projets d'aménagements notamment dans le domaine du tourisme et des transports qui relancent son économie et favorisent l'arrivée de nouveaux habitants.
Depuis avril 2014 Filipe Roxboro en est le Gouverneur, et sa population au 1er mai 2017 est estimée à 1.743.220 habitants.

Géographie

Carte climatique
Carte physique de Whamphalie

Généralités

La Whamphalie est situé au centre ouest de Simland; elle s'étend du glacier de l'Hochsberg au nord à la forêt Mérydile au sud, à peu près à égale distance des extrêmes nord et sud de la fédération; aussi il est souvent convenu que la région couvrant la ville de Klaw est considérée comme faisant partie du nord de Simland, et celle comprenant Neuchâtel ou encore Logano et Traeste, du sud.
D'une superficie totale de 238.935 km2, dont seuls environ 80.000 d'entre eux couvrent des terres constructibles, au relief doux, la Whamphalie est sans accès à la mer mais dispose de plusieurs lacs et grands fleuves.
L'Etat partage ses frontières avec les Etats suivants :

Relief & hydrographie

La Whamphalie est un Etat très montagneux au relief très accidenté avec d'importants dénivelés. Le point culminant de Simland, le Pic de Meara est situé, au sud de l'État, au nord se trouve un second massif, l' Hochsberg. Ce territoire compte plusieurs vallées entre les principales montagnes où coulent des rivières, notamment le Friedesbach, frontière naturelle entre les deux grands massifs. L'Hanovria passe au centre d'une large plaine à l'est formée lors de la dernière glaciation, alors que les glaces recouvraient une ancienne vallée, son poids et le frottement qu'elles engendraient en se déplaçant aplanit la plaine ce qui engendre un paysage peu abrupte et propice à la fondation de plus grandes villes et à l'agriculture intensive. S'en suit un plateau qui annonce le début des plaines à l'est. Enfin la Whamphalie' c'est aussi les lacs, avec en particulier le Lac d'Oranie qui avec ses quelques 5.500 km2 sert autant à la production d'énergie qu'au tourisme balnéaire. Le Hanovria, le Salzer ainsi que le Meander sont les principaux cours d'eau de l’État.
Le Hanovria coule du nord au sud, à l'est de l'État dans une grande vallée, arrosant au passage des villes comme Feldkirchen ou encore Klaw.
Le Salzer coule du Mont Salzer vers le sud-est et arrose notamment la ville de Traeste.
Le Meander prend sa source sur les Monts de la Madonne, irrigue la vallée de de Borgnone jusqu'à Logano avant de se fondre dans le Lac d´Oranie, on le retrouve 120 kms plus loin renaissant après Neuchâtel et son lac, avant de descendre vers la Russie et le Pacifique.
D'autre cours d'eau comme l' Alm au nord et le Friedesbach au centre qui sont des affluents du fleuve Hanovria peuvent encore être cités.

Environnement & topographie

La faune et la flore y sont abondantes, et sont caractérisées comme montagnardes. Les sapins, mélèzes et pins sont les arbres les plus récurrents, dans les zones les plus basses, la forêt est plus mélangée avec la présence de feuillus : chênes, érables, bouleaux. La faune est très caractéristiques des montagnes, on peut trouver des ours, des loups, des chamois, des bouquetins, des aigles. Les rivières sont riches en poissons tels les saumons qui abondent dans les torrents; en Oranie toute fois, on retrouve des cyprès et oliviers.
Du minerai de fer et du nickel sont présent dans le sous-sol tandis que l'or, intensément exploité jusqu'à récemment a presque disparu. Les sources d'eau permettent l'exploitation hydroélectrique et la pêche intensive en eau douce, notamment du côté de Neuchâtel.
L'État exploite également la forêt, notamment par la fabrication de papier, les papeteries sont l'une des principales activités industrielles de Whamphalie.

Artdetail.gif Article détaillé : Parc Naturel du Glacier de l'Hochsberg
Artdetail.gif Article détaillé : Parc Naturel du Meara
Artdetail.gif Article détaillé : Parc Naturel Régional du Pic Rouge
Artdetail.gif Article détaillé : Forêt Méridyle

Climat

La Whamphalie a un climat de type continental, variable selon la région : le nord-ouest de l'Etat est sous influence montagnarde avec des hivers froids à très froids mais souvent beaux et des étés doux et pluvieux avec souvent de forts orages; l'est connait lui un climat que l'on peut qualifier de continental strict avec peu de précipitations toute l'année, des températures élevées l'été et fraiches l'hiver; enfin le sud et notamment le sud-ouest, toujours continental, subit aussi des influences méditerranéennes claires avec des températures plus élevées qu'ailleurs toute l'année, des hivers relativement doux du fait du lac d'Oranie mais aussi de nombreux jours de brouillard et d'orage.

Tableau climatique de la Whamphalie, Vallée de l'Hanovria

Klaw climat continental humide

Mois Jan. Fév. Mar. Avr. Mai Jun. Jul. Aoû. Sep. Oct. Nov. Déc. Année
Température maximale moyenne (Degré Celsius|°C) 5.9 8 12.5 15.8 20.2 24 26.8 26.1 22.4 16.8 10.3 6.2
16.3
Température minimale moyenne (Degré Celsius|°C) -0.4 0.5 3.1 5.7 9.6 13 15.2 14.7 11.8 8 3.5 0.6
7.1
Précipitations (millimètre|mm) 30.0 35.0 36.1 42.5 78.2 76.7 66.2 57.9 62.1 52.5 49.8 44.5
792.3


Tableau climatique de la Whamphalie, bassin du Lac d'Oranie

Logano climat continental sec

Mois Jan. Fév. Mar. Avr. Mai Jun. Jul. Aoû. Sep. Oct. Nov. Déc. Année
Température maximale moyenne (Degré Celsius|°C) 3.5 3.4 6.1 13.1 17.9 23.9 27.4 26.5 21.4 17.9 10.7 3.7
14.6
Température minimale moyenne (Degré Celsius|°C) -8.4 -6.7 -4.4 0.5 5.2 7.2 10.6 7.7 8.7 4.6 -0.1 -4.9
1.6
Précipitations (millimètre|mm) 108 39.6 14.6 18.8 119.9 78.6 122 141 161 8.6 32 161.2
1005.5

Diversité des régions naturelles

La Whamphalie regroupe sept régions naturelles :

  • Le Sud-Thoulak, région située à l'extrême nord-ouest de l'État s'étend autour de la rivière Alm; plus facile d'accès depuis le Thoulak que par la vallée de l' Hanovria, et possédant une frontière naturelle avec la Fédération de Russie, sa spécificité géographique a toujours été source de revendication à rattachement au voisin thoulakien.
  • L' Hochsberg comprend une grande partie nord de l'Etat avec en son centre le glacier de l'Hochsberg.
  • L' Hanovrie comprend l'étroite langue de terre à l'est du fleuve Hanovria entre Whamphalie et Hochsberg; coincée entre les montagnes rocheuses à l'ouest et de hauts plateaux à l'est, elle bénéficie tout de fois de la plus vaste superficie de terre plane favorisant les cultures et l'implantation humaine.
  • Le Meara est la région naturelle regroupant les plus hautes montagnes de l'Etat et de Simland; située au sud du Friedesbach et au nord de l' Oranie, elle est particulièrement difficile d'accès.
  • L' Oranie, est une large vallée alluviale du sud de l'Etat occupée notamment par les lacs d'Oranie, de Neuchâtel, et Supérieur et entourée de hautes montagnes.
  • Le Salzer est la plus petite des régions naturelles de l'Etat : coincée entre l' Oranie et la Whamphalie, elle est couverte de collines verdoyantes et de champs de cultures cerealieres.
  • La Whamphalie, située au sud-est de l'Etat qui aujourd'hui porte son nom est un ensemble de petites vallées encaissées débouchant toutes sur la large vallée du Salzer où commence l' Oranie puis la Méridionie.


Galeriephotowh.png

Histoire

Carte Prehistoire MD.png
Le territoire whamphalien de la Prehistoire à la Renaissance
Représentation murale de la chasse près de Klornerwald
L'ancienne ligne de chemin de fer entre Coire et Val Loritz démantelée en 1953

Généralités

La Whamphalie actuelle occupe la plupart des territoires des anciens royaumes simérindiens de la période pré-coloniale, à savoir les Thorglings, Hanovlingars, et Vorflingars.
L'Etat est peuplé depuis près de 38.000 ans par des peuples venus d'Asie qui se sont structures au fil des siècles en villages puis petits Etats avec leur tête un seigneur, dès le début du Moyen-Âge. Le Royaume de Thurgau se constituera petit à petit en englobant la plupart de ces états au cours des siècles, cependant bien que cela était loin d'englober la majorité du territoire, le Royaume de Thurgau avait au moins une grande influence sur les autres petits états. Par la suite, les états consolidèrent leurs acquis économiques et se développèrent, le commerce d'exportation avec les Grand Lacs était très florissant, notamment grâce aux mines d'or des environs du Lac d'Oranie. À partir de la fin du 19ème, quelques un de ces états s'intégrèrent aux bases de Simland, un par un. Au départ ils s'intégrerent à d'autres états maintenant voisins, mais quand ils furent assez nombreux, on créa le huitième état le 26 décembre 2003 : les Snowy Mountains. Thurgau fut proclammée capitale. En 2011, lors de la régionalisation, les Snowy Mountains sont régionalisées avec Thoulak pour former l'USRS. Voyant les faiblesses de cette régionalisation entre les deux États, le gouvernement Metri décide de questionner les maires des états concernés pour savoir si les Snowy Mountains devaient redevenir un état ou être rattachées avec le Simland Méridional ou la Génésie. L'option choisie fut la première. L'Etat fut donc renommé Normeridien-Whamfalen et rattaché à l'Empire Méridional en août 2012. En mai 2013, le mouvement nationaliste se fait de plus en plus fort suite au retour de l'ancien Gouverneur, Wilhelm Lekažek, et le 1er juin, l'État Montagnard est libéré de la Méridionie. Le Gouverneur Romain, fidèle à la Méridionie est malgré tout élu lors des élections générales, mais il démissionne finalement en septembre et laisse la place à Wilhelm Lekažek qui signera la nouvelle indépendance du nouvel Etat rebaptisé alors Obersimland-Whamfalen; le gouverneur régionaliste, pendant son mandat, remettra en marche l'institution; avril 2014 marquera à nouveau l'alternance avec l'arrivée au pouvoir du centriste Filipe Roxboro qui initia le nouveau départ de la Whamphalie que l'on connait actuellement.

Artdetail.gif Article détaillé : Histoire de Simland

Préhistoire & Antiquité

Les premières présence attestées de l'Homme en Whamphalie datent d'environ 38 000 ans, à l'époque où il traversait le sous-continent simlandais pour rejoindre les Amériques depuis l'Asie centrale. Bons nombres de sites préhistoriques whamphaliens mis à jour depuis, attestent de la présence de l'homme à cette époque.
Entre 38000 et 12000 avant JC, les peuples venus du continent asiatique migrant vers le continent américain se fixent sur le territoire whamphalien, commencent à s'organiser sur ce nouveau territoire : certains que l'on peut qualifier alors de pêcheurs ont occupé un grand tiers sud-est, du Grand Lac Salé au fleuve Hanovrie aux contreforts de la forêt Merydile; ce peuple construit des villages à proximité de la Salzer et de l' Hanovrie mais aussi du Grand Lac Salé; la pêche, facilement praticable dans les actuelles vallées de la Salzer et de Thurgovie et surtout sur la côte ouest du Grand Lac Salé où le poisson abonde était la ressource alimentaire numéro un de ce peuple; on estime la population de ces pêcheurs à environ 10.000.
Ceux qu'on qualifiera de cultivateurs pourtant partis d'Asie en même temps que les pêcheurs ont finalement suivi une route plus au nord (il n'y a aucune preuve sur ce sujet mais on suppose qu'un différent, sans doute d'ordre alimentaire, les premiers étant des pêcheurs, les autres préférant cultiver, ont eu raison de leur union primaire), pour dépasser le fleuve Hanovrie et s'installer de l'autre côté de la rive; ses deux peuples se sont éloignés un maximum des montagnes et de leur climat peu propice à l'activité humaine. Cultivateurs avertis, ils trouvent à l'est du fleuve des plateaux propices aux plantations et petits gibiers; on estime que leur population a du être de 8.000.
Enfin les chasseurs qui suivèrent deux siècles après les autres, sans doute vers -36000 (c'est là qu'on retrouve les premières traces de l'Homme dans la région occidentale de l'actuelle Whamphalie) : chasseurs expérimentés de gros animaux, peuple montagnard, il était logique de les voir se fixer au coeur des Rocheuses; à leur apogée, ils ont occupé les quasi trois quart de l'Etat, de la forêt Merydile au sud à la vallée de l'Alm au nord entre -36000 et -15000 avant JC; on estime leur population à l'époque à quelques 20.000 hommes.
Le territoire reste partagé tel quel pendant près de 12000 ans, il faut attendre 12000 avant JC pour assister aux première velléités du peuple des cultivateurs qui ayant subi plusieurs importantes sécheresses d'affilé, décident d'étendre leur territoire vers l'ouest et le sud; quelques peintures murales attestent de ces assauts. Les 6000 années suivantes seront une succession d'invasions et récupérations des territoires par les trois peuples. Jusqu'à 6000 avant JC, le territoire occupé est le plus vaste que n'a jamais plus connu la Whamphalie.
2200 avant JC clos une période relativement apaisée : des soulèvements internes de tribus sécessionnistes éclatent partout : une peuplade de chasseurs sanguinaires se détachent des chasseurs et s'épanouissent non sans avoir massacré au préalable tout ennemi, d'autres chasseurs au sud, prennent possession des rives du Lac d'Orania et boutent les contestataires, d'autres encore au sud-est, font de même avec les pêcheurs. Les trois peuples voisins qui avaient réussi jusque la à préserver leur intégrité territoriale, sont même dépassés par l'invasion externe du peuple des Salendrins venus de l'est.
Jusqu'au balbutiement du Moyen Age, la période dite antique (très différente de celle vécue en Europe à la même époque) est une succession d'invasions, rebellions, soulèvements et massacres qui déchirent toute la Whamphalie : le caractère instable de l'époque fait de cette contrée du Monde l'une des plus hostiles.

Moyen Age & Renaissance

Le Moyen Age débute donc dans une période trouble : les anciens grands peuples sont dépassés de tous les côtés, faisant toujours face à des sécessions ici et là, les premières seigneuries apparaissent chez les chasseurs et les pêcheurs mettant gravement en danger la pérennité du peuple entier : les Salendrins contrôle toute la côte du Grand Lac Salé, les chasseurs sanguinaires ou sanguinaires continuent leur progression vers le nord et l'ouest, les Alm arrivées de Sibérie s'installent à l'extrême nord de la Whamphalie; seul le peuple des cultivateurs et ce malgré les velléités de ses voisins du nord, connait une période d'accalmie et de prospérité.
Les années 800-1000 ap JC voient arriver une branche du peuple des Goths venus d'Europe Centrale : emportés vers l'est dans le cadre des grandes invasions en Europe (300-500 ap JC) après l'annexion de l' Empire Romain d'Orient et de ce qu'il reste de l'Italie, ces Goths partent à la conquête de l'est et atteignent Simland à partir de 800 ap JC; comme ils l'avaient fait en Ukraine et en Biélorussie à l'époque, ce peuple se fixe et trois branches se distinguent en fonction du territoire choisi : les Vorflingars à l'ouest, les Hanovlingars à l'est, et les Thorglings au sud. L'apparition du Royaume des Webthuriens en 1229 après JC, considéré encore aujourd'hui comme le berceau de la Renaissance whamphalienne, marque un tournant dans cette époque tourmentée : l’érection de la ville de Weibpitze et ses joyaux architecturaux sont le début d'une nouvelle ère de développement du commerce, de l'artisanat, de la culture et de la formation. Ailleurs, les peuples se fixent : les Oranes occupent toute la partie sud-ouest de l'actuelle Whamphalie et prospèrent autour du Lac d'Orania : pêche, thermes, mines d'or, évangélisation; les Hechsburg (sanguinaires) occupent toute la partie nord du Friedesbach et récupéreront l' Alm en 1658 après deux années de massacres pendant lesquels ce peuple d'éleveurs disparait complètement; les Vorflingars et les Hanovlingars vivent en paix dans des Royaumes organisés sous l'égide de l'Eglise de Rome; seuls les Thorglings doivent subir encore et toujours les assauts répétés des Salendrins qui récupèrent définitivement l'embouchure du fleuve Salender.
1520 et les années qui suivirent sont marquées par la fin du Royaume des Webthuriens annexés à celui des Thorglings qui profitant du savoir de ce peuple, connaitra un essor économique, culturel et architectural sans précédent.
1660, la Renaissance : la stabilité et l'intégralité des territoires est là; initiées par les Webthuriens, puis par les Oranes et les Thorglings, déjà en vigueur depuis longtemps chez les Hanovlingars, les Hechsburg et autres Vorflingars développent à leur tour une économie de marché basé sur les cultures, l'élevage et l'artisanat - leurs sociétés s'organisent et s'ouvrent au culte de Rome, et c'est à cette époque qu'on voit s'ériger les premières cathédrales romanes puis gothiques, des théâtres, des marchés et autres hospices et couvents.

La période contemporaine

Sortie de la Renaissance à la fin du 17°siècle, la Whamphalie gardera et ce jusqu'à son intégration à la fédération simlandaise, un système autarcique propre : complètement tournée sur elle même, elle ignorera pendant presque 300 ans ses voisins; son peuple, désormais unifié autour des Oranes, des Hechsburg et des Thorglings, connait une période de prospérité et de calme permettant le développement de ses villes et infrastructures : les cités se modernisent avec l'apparition d'un système de tout à l'égout, chaque maison dispose d'un accès privatif à l'eau, chaque ville a son université.
1892 marque l'arrivée de l'électricité; distribuée sur l'ensemble du territoire entre 1892 et 1900, l'extraction du charbon se développe, le tout permettant l'apparition des premières locomotives et des premières lignes de chemins de fer facilitant les échanges d'abord commerciaux puis le transport du bétail et enfin des hommes.
C'est aussi la période du développement du thermalisme : les sources chaudes exploitées jadis en Europe par les Romains puis de nos jours, l'ont été forcément plus récemment à Simland et en particulier en Whamphalie du fait de la difficulté d'y accéder; les whamphaliens engagent des travaux partout sur le territoire permettant l'arrivée de tram-trains dans les vallées concernées, à l'image notamment de la ligne qui reliait entre 1895 et 1953 Sankt-Loritz à Val Loritz.
Ce qui compose aujourd'hui la Whamphalie que l'on connait alors une période fastueuse de grands travaux et d'amélioration nette du niveau de vie de ses habitants.
Ce nouveau territoire prospère qui commence à se dessiner dans un futur ensemble qui deviendra la fédération simlandaise quelques années plus tard, attire son premier lot de populations européennes qui y immigre massivement à partir de la fin des années 60 pour représenter aujourd'hui jusqu'à 53% de la population totale, facilitée par les dialectes locaux simlando-germaniques au nord, et simlando-latins au sud, survivance de la deuxième vague de migration des années 800-1000 ap JC - suivis dans les années 90 de nombreux asiatiques et autres nord-américains. 2003 marque l'entrée dans la Fédération simlandaise et l'ouverture de la Whamphalie devenue Etat fédéral et fédéré réduite au nom anglophone de Snowy Mountains (très contesté par une population à grande majorité germanophone), à ses voisins simlandais : choc des langues et des cultures, les débuts de la Fédération sont difficiles; il faut attendre la mise en place de projets communs d'envergure nationale pour fédérer toutes les populations. Les années 2000 voient les exportations et importations entre la Whamphalie et le reste de Simland exploser.
Le 11 Octobre 2011, l'Etat fusionne avec le Thoulak dans le cadre de la réforme sur la Régionalisation; opprimée par une dictature communiste hors de temps, la population whamphalienne qui ne se reconnait pas dans cette nouvelle entité nommée Union Socialiste des Rocheuses Simlandaises contribue à son démantèlement avec le concours de CFC le 23 août 2012.
Pendant ce temps dans le sud, l' Empire Méridional est proclamé par Halotime le 19 août 2013; celui-ci annexe la Whamphalie sous le pretexte de redynamiser un Etat s’appauvrissant année après année; cette période d'occupation d'un mois est très mal vécue par une population qui a cru au bienfait de cette annexion mais qui a vite compris qu'elle ne participera jamais au formidable développement économique du reste de l'Empire : considérés comme les vassaux de Lostande Flor, affamés, brutalisés, les whamphaliens se révoltent ici et là brûlant les drapeaux de l'Empire; il faut attendre l'arrivée de Romain à la tête du Nordmeridien-Whamfalen pour progressivement retrouver une indépendance toute relative, actée définitivement avec le retour de l'homme providentiel Wilhelm Lekažek qui, le 1 septembre 2013 à la tête de son nouveau Parti régionaliste le BNP libère définitivement le territoire qu'il renomme Obersimland-Whamfalen et le relance de manière fulgurante.
Avril 2014 s'inscrit dans une alternance politique de continuité économique avec l'élection de l' UDS Filipe Roxboro qui ayant renommé l'Etat Whamphalie, s'engage dans la poursuite des réformes administratives entreprises par Wilhelm Lekažek tout en lançant une politique de grands travaux; dopé par une victoire écrasante (100% dès le 1er tour) et par le basculement de la Méridionie de Gauche à Droite facilitant le dialogue, Roxboro entreprend de demander des dédommagements au gouvernement de cette dernière pour les préjudices subis par sa population pendant l'Empire; requête restée sans réponse.

Symboles

Drapeau actuel
  • Drapeau de Whamphalie

Le drapeau de l'état provient avant tout de la géographie du territoire. Tout d'abord le vert rappelle les immenses forêts ainsi que les prairies (mais il peut aussi signifier tout le coté écologiste de l'état). Ensuite le blanc rappelle les neiges éternelles de nos montagnes, mais celui-ci symbolise également la lumière, la pureté. Cette couleur apparut vers 1350 sur les drapeau des différents royaumes qui formèrent plus tard l'Etat. Puis vient le bleu qui peut rappeler le bleu des rivières et des multiples lacs présents sur le territoire. Enfin les montagnes et le flocon rappellent que c'est avant tout un Etat montagnard où la neige est prédominante une bonne partie de l'année.

  • Blason

Le blason actuel de la Whamphalie est en fait une fusion de 2 blasons. Il a été proposé par Wolgang Trinkhaus puis homologué par l'Etat en 1942. C'est la fusion de deux blasons : celui du royaume des Weßthuriens et du royaume de Hanovertal. Mais c'est au XVIII° siècle sous l'impulsion de la Fédération des Großrockies qu'est né l'actuel blason de l'Etat. Le blason est encore utilisé par la gendarmerie mais plus par le Parlement.

  • Particularités régionales

Outre sa culture et ses moeurs différentes, presque chaque vallée, chaque petite région géographique avait son dialecte au XIX° siècle, petit à petit ils ont été remplacés par l'Allemand standard dans les échanges officiels, mais ces dialectes perdurent dans l'usage courant, cependant beaucoup d'entre eux ont disparu, notamment les dialectes oraniens, il n'y a presque plus aucun locuteurs oraniens, le thurgallien reste très vivace et a même pris la place des dialectes meariens et hanovriens, au nord les dialectes seekamischer et oberalmer sont encore très répandus dans la région du Hochsberg, à noter que le russe thoulakien est assez fréquemment parlé dans le Sud-Thoulak.
Plus proche de nous dans le temps, la forte immigration italienne notamment en Oranie et à moindre mesure en Hanovrie a exacerbé les revendications des italophones devenus majoritaires dans cette partie de l'Etat; aussi, Logano, capitale de la Whamphalie, pourtant officiellement bilingue, compte près de 70% d'italophones.

Lesdrapeauxdesprovincesnoms3.png










Organisation politique

Le gouverneur Filipe Roxboro
Le Parlement à Logano
Les résultats des législatives de juin 2017

L'Etat

La Whamphalie est un Etat Fédéré constitué de trois cantons intégré dans la Fédération de Simland.
Depuis l'été 2008, la Whamphalie fonctionne sous une constitution d’ État Fédéré et Démocratique écrite par son ancien Gouverneur Wham17000, modifiée par Frantz5 en juin 2010, et réécrite par Roxboro en 2015.
L'organe législatif de l’État est le Parlement qui réunit tous les Schulze de l'Etat (équivalent de Maire) ainsi que son Hauptmann (équivalent de Gouverneur), actuellement le centriste Filipe Roxboro qui assure la continuité législative d'un Etat fédéré regroupant trois kreis avec chacun un certain pouvoir de décision, largement étendu en 2016, relayé dans les villes. La Whamphalie tient à protéger son statut d' Etat libre démocratique et écologiste assurant à ses habitants prospérité dans un cadre naturel privilégié et protégé.

L'Institution

  • Le Gouverneur  : Elu tous les six mois au suffrage universel direct, il donne le cap de la politique étatique et fait voter ses réformes au Parlement; depuis février 2017, c'est Filipe Roxboro, PDem, qui occupe le poste suite à la destitution du Gouverneur élu en octobre 2016, Yassou de Constancia.
  • Liste des Gouverneurs
Couleur Nom Dates du mandat Parti Représentativité au Parlement
Wilhelm Lekažek 2005-2010
Divers Gauche
Frantz5 mai 2010 - décembre 2010
sans étiquette
Rems décembre 2010 - avril 2011
sans étiquette
Wilhelm Lekažek mai 2011 - septembre 2011
Divers Gauche
Romain juin 2013 - septembre 2013
RPD
Wilhelm Lekažek septembre 2013 - avril 2014
LPR
Majorité LPR-BNP : 38 sièges - Opposition AFG-UPM : 29 sièges
Roxboro avril 2014 - octobre 2016
UDS puis SUN puis Parti Démocrate
Union du Centre et de la Droite : 74 sièges dont CVH : 44 sièges, UDC : 21 sièges, PPW : 9 sièges
Gauche Unie : 23 sièges dont PSD : 16 sièges, PCW : 1, UPW : 5 sièges, SEQ : 1 siège
Yassou octobre 2016 - février 2017 (destitué)
Parti Démocrate
Union du Centre et la Droite : 65 sièges dont CVH : 36 sièges, WVP : 15 sièges, BG : 14 sièges
Union de la Gauche : 24 sièges dont WSP : 17 sièges, WSW : 4 sièges, WS : 3 sièges
Groupe des Indépendants : 11 sièges dont FO : 6 sièges, AFW : 3 sièges, WDP : 2 sièges
Roxboro depuis février 2017
Parti Démocrate
Union du Centre et la Droite : 35 sièges dont CVH : 17 sièges, WVP : 13 sièges, WSP : 5 sièges
Union de la Gauche : 8 sièges dont WSP : 5 sièges, WS : 3 sièges

Ecologistes : 13 sièges
Indépendants : 4 sièges dont FZO : 3 sièges, WDP : 1 siège

  • Legislation

constitution whamphalienne

  • Le Parlement étatique et ses 100 députés

Depuis avril 2014, la Whamphalie s'est lancée dans une vaste simplification de ses institutions, en premier lieu duquel son Parlement.
Le nouveau système électif attribut 1 vote uninominal à un tour par électeur qui choisit un Député RP élu pour six mois par circonscription, redécoupées en septembre 2015, initialement portées au nombre de 106, puis de 97, elles sont depuis fin 2016 au nombre de 100.

Les élections législatives partielles de juin 2014 ont donné une large victoire aux candidats de la majorité gouvernementale (UDS-RPD-LDI) qui emporte 83% des sièges du Parlement; le Parti du Gouverneur à lui seul ravit 17 sièges sur les 30 que composent l'assemblée, obtenant ainsi la majorité absolue.
La Gauche dans son ensemble et le LPR en particulier, majoritaire dans la VI° législature, s'écroule complètement ne sauvant que 5 sièges et en gagnant 1 à Belzano pour le PT.
Octobre 2014 marquera l'encrage des élus centristes partout en Whamphalie, l'alliance traditionnelle UDS-RPD-LDI représentant 56% des sièges au Parlement.
Les échéances d'avril 2015 ont conforté la position du bloc centriste qui représente désormais 60% des sièges du Parlement; sans alliance nécessaire, le SUN dispose d'une majorité absolue; le PRW (ancien RPD local) arrivé deuxième, s'est déclaré dans la majorité; l'opposition obtient 12 sièges partagés entre UFS, LPR, LDI et les Conservateurs qui pour la première fois envoient 3 députés au Parlement.
Octobre 2015 marque un tournant dans les rapports de force au Centre à Droite puisque l' UW de Roxboro marque le pas : avec 44% des sièges, elle perd la majorité absolue, talonnée par les autres formations des Démocrates Chrétiens et des Républicains notamment suivis par les Socio Démocrates qui font leur grand retour en force. A noter aussi la progression sensible du WDP et l'écroulement du FDW.
Avril 2016 connait un nouveau redécoupage des circonscriptions dont le nombre est abaissé à 97. Le Parti du Gouverneur arrive à nouveau en tête avec plus de 45% des suffrages exprimés, soit 44 circonscriptions remportées sur les 97 que compte désormais la Whamphalie. On note une montée significative des socio-démocrates et de la Droite populiste, et un écroulement des partis de la Droite traditionnelle et des communistes.
Octobre 2016 redonne un souffle aux centristes (65%) avec une nouvelle majorité absolue et une montée significative des régionalistes et nationalistes.
Enfin les dernières échéances de juin 2017 offre une nouvelle fois une majorité absolue au bloc de Centre-Droit (58%) avec 35 sièges remportés sur les 60 que comptent désormais l'Etat.

  • Les cantons, leur Préfet et leurs conseillers

Chacun des trois cantons élit des conseillers pour un mandat d'un an lors d'un scrutin uninominal à tour, le premier arrivé étant élu, habituellement fixé le dernier dimanche de janvier en même temps que le second tour des municipales : ils se réunissent à la maison du Kreis (Kreishaus en allemand) autour du Préfet chaque mois pour définir ensemble les politiques socio-économiques du territoire cantonales dans les limites de leurs compétences.

  • Les villes et leur maire

Chaque ville membre élit un maire lors d'élections municipales qui se déroulent annuellement lors d'un scrutin uninominal à deux tours, habituellement fixées les deux derniers dimanches de janvier; ceci dit, à l'instar des élections générales, elles restent encore aujourd'hui à la discrétion de chaque maire.

Les compétences de l'Etat

La carte scolaire 2015-2016
Logo Université de Whamphalie
Université cantonale d'Hochsberg
Centre Hospitalier de Logano
Echangeur autoroutier près de Feldkirchen
Centrale nucléaire de Reichenau près de Coire
  • Education

La Whamphalie a travers ses institutions gèrent l'ensemble des établissements scolaires de manière indirecte : les Universités d'Etat reçoivent leurs dotations annuelles de Simland ( elles sont présentes dans chaque Kreis (les autres villes disposant d'une antenne avec un enseignement spécifique), les écoles supérieurs privées des collectivités locales telles que les villes ou encore dans certains cas les Kreis; les groupes scolaires, collèges et lycées sont directement gérés par les villes, le tout classé selon une carte scolaire définie par l'Etat selon les besoins des établissements et divisés en trois secteurs : Hanovrier Sektor (Hanovriabrücken et Ober Hanovria), Deutch Sektor (Hochesberg et Salzer) et Italiano Settore (Logano et Oranie).

    • L' enseignement supérieur public
Université d'Etat de Whamphalie (UEW)
Enseignement général post-lycée
mathématiques, économie, histoire-géographie, langues, lettres, droit et gestion des administrations et des entreprises
Campus
Logano, Klaw, Feldkirchen
Antenne locale
Coire (haute-montagne)
Traeste (écologie et paysagisme)
Neuchâtel (industrie piscicole)
Université cantonale d'Hanovrie
Enseignement général post-lycée spécifique aux besoins économiques de l'Hanovrie Campus
Feldkirchen
Université cantonale d'Hochsberg
Enseignement général post-lycée spécifique aux besoins économiques de l'Hochsberg Campus
Klaw
Université cantonale d'Oranie
Enseignement général post-lycée spécifique aux besoins économiques de l'Oranie Campus
Logano
Université de Logano
Faculté de Médecine, Faculté de Droit
Faculté des Sciences, Faculté d'Economie, Institut Fédéral des Métiers de l'Administration Publique de Whamphalie (IFMA)
Campus
Logano
Institut National de Coopération Simlando-Italienne
Histoire et culture de la langue italienne Campus
Logano


    • L' enseignement supérieur privé et semi-privé
Institut Fédéral de Haute-Montagne
Formation aux métiers de la haute-montagne Campus
Logano
Ecole Fédérale Vétérinaire de Logano
Formation aux métiers animaliers Campus
Logano
Institut Fédéral des Transports Aériens
Formation aux métiers des transports aériens Campus
Logano
Ecole Fédérale d'Ingénierie Environnementale
Formation aux métiers de l'environnement Campus
Klaw
Ecole Fédérale des Métiers Ruraux
Formation aux métiers de maintien d'activités dans l'espace rural Campus
Feldkirchen
  • Santé

La Whamphalie se doit d'assurer à tous ses habitants l'accès gratuit aux soins de premiers urgences comme de maternité et fin de vie. L'Etat dispose dans chaque préfecture cantonale d'un Centre Hospitalier d'Etat géré par l'administration du Kreis.

  • Sûreté publique

La Whamphalie est garante de la sécurité de ses habitants sur l'ensemble de son territoire : douaniers aux frontières et aéroports, polices municipales, police étatique de Whamphalie, gardes forestiers.

  • Armée

A l'heure actuelle, la Whamphalie ne possède qu'une armée de réserve composer de 30.000 hommes, pompiers de métier dans les diverses casernes de l'Etat.

  • Transports

La Whamphalie a compétence pour les transports publics régionaux qu'ils soient ferroviaires, maritimes, routiers ou aériens : construction, service, et entretien; elle a un droit de regard, de proposition et de véto pour les routes nationales et autoroutes; à l'instar d'autres Etats simlandais, la Whamphalie dispose d'un service de TER assurant la desserte de l'ensemble de son territoire. Le Kreis a lui compétence pour les transports urbains et les sociétés de transports publics routiers et ferroviaires dans la limite de leur territoire.

  • Energie

L'Etat a compétence pour la gestion de son énergie nécessaire au besoin de sa population. Produite, importée, exportée, en Whamphalie c'est à la puissance publique d'assurer un service de qualité;
aussi en 2016 la Whamphalie était quasiment autosuffisante dans ce domaine, partagée entre nucléaire (60%), hydroélectrique (30%), éolien (10%).

  • Traitement des Déchets

L'Etat a compétence pour le ramassage, l'organisation, et la reconversion des déchets; en Whamphalie, une grande partie des déchets traités se reconvertis en plastiques divers.

  • Eau

La Whamphalie a enfin compétence pour le traitement des eaux usées et leur renouvellement en eaux propres et consommables.


L'administration territoriale

Les cantons et leurs districts
  • Les cantons
Les 03 cantons de Whamphalie
Numéro administratif Préfecture Autres villes
Oranie 01 Logano Coire, Neuchâtel, Traeste
Hanovrie 02 Feldkirchen
Hochsberg 03 Klaw


C'est la première ville de l'Etat par sa population avec quelques 230.000 habitants, la dernière avant le Thoulak; sa situation septentrionale lui assure des liens privilégiés avec les Etats voisins; son maire est Tonio.

Située à l'est de l'Etat, la deuxième ville de l'Etat par sa population partage autant de liens économiques avec ses voisines whamphaliennes que sont Klaw et Logano qu'avec notamment la génésienne Sonoma; son maire est JerryMail.

Ces quelques 160.000 habitants font d'elle la troisième ville de la Whamphalie; située sur la rive sud du lac d'Oranie elle jouit d'un climat propice au tourisme balnéaire couplé à la proximité immédiate des plus grands domaines skiables de la région; depuis avril 2014, c'est la nouvelle capitale d'Etat; son maire est Roxboro.

Avec quelques 42.000 habitants, la quatrième ville de Whamphalie située à quelques encablures de la Méridionie est la plus méridionale de l'Etat, son maire est Roxboro.

Avec 17.000 habitants, Coire, cinquième ville de Whamphalie, baignée par le lac Supérieur, est située à l'entrée de la vallée du Loritz, à quelques kilomètres seulement du "Parc National du Meara"; typiquement montagnarde, elle est le départ naturel de circuits touristiques de randonnées et vers le Domaine skiable du Loritz, son maire est Roxboro.

Avec quelques 12.000 habitants, c'est la sixième ville de l'Etat; située sur la rive sud du lac d'Oranie et la rive droite du fleuve Meander, cette ville culturelle compte aussi l'un des ports de pêche le plus dynamique de l'Etat; elle est au coeur d'une agglomération de plus 40.000 habitants; son maire est Roxboro.


  • L'organisation postale

Logosimposte.png

    • Canton d'Oranie : 10100
    • Canton d'Hanovrie : 10200
    • Canton d'Hochsberg : 10300

Economie

Plan du technopôle
L'observatoire du Pic Rouge
à 3.030 mètres
Carte agricole
Cultures fouragères et élevage
dans la Vallée de l'Hanovria
Le barrage hydroélectrique du Méander
près de Neuchâtel
Carte LCN
Le réseau de transports publics
Aéroport de Logano Lenate
Zone portuaire de Logano

Généralités

  • La Whamphalie connait une économie variée mais reste très dépendante des importations d'autres Etats de Simland ou encore du Japon et des USA, notamment pour les biens de consommations courantes, tels que les télécommunications, téléviseurs ou encore les voitures. L' Etat est par contre autosuffisant dans ses besoins alimentaires de première nécessité qu'elle transforme et exporte en partie sans ses nombreuses entreprises de transformation. La Whamphalie tend à se spécialiser de plus dans la recherche bio-écologique, secteur qui emploie de plus en plus de salariés et un secteur bancaire offshare qui lui permettrait d'accueillir des capitaux simlandais et étrangers, redistribués dans l'aménagement du territoire, la formation ou encore le tourisme.
  • Données statistiques
    • P.I.B : 111,2 milliards de §
    • Taux de chômage : 5,8%
    • Population active : 71%
    • Importations/Exportations 2014 : 42100 mld§ / 41900 mld§
  • Cartographie économique


Né de la volonté du Président John Rivers, le Gouverneur Roxboro a posé la première pierre du parc technologique de Whamphalie en avril 2014 où la première société s'est installée le 14 avril. Situé dans le sud de l'Etat dans la métropole loganaise, il bénéficie d'un maillage important de voies de communications renforçant son pôle d'attractivité. Spécialisé dans les nouvelles économies propres, il veut se placer à la pointe de la recherche simlandaise; les entreprises s'y installant bénéficient la première année d'exonération de la taxe foncière. En 2014, il regroupe 28 entreprises, 6450 employés, 2200 patients et 1500 étudiants.

  • L'Observatoire astronomique du Pic Rouge

La Whamphalie s'est dotée d'un haut lieu d'observation et de recherche astronomique. La météorologie, puis l'astronomie, qui sera le domaine d'investigations scientifiques le plus important du site, sont les principales motivations de la création de cet observatoire.
80 chercheurs et techniciens de l'espace y scrutent la galaxie à la recherche de phénomènes célestes inconnus ou tout simplement le ciel pour prévoir la météo.

Agriculture

L'agriculture montagnarde se caractérise principalement par l'élevage. Même si aujourd'hui le secteur agricole ne représente plus que 4.6% de la population active (alors qu'il représentait encore 55% en 1970), l'agriculture reste un domaine important dans l'économie montagnarde. On a en effet de nombreux élevages bovins et ovins dans les montagnes, avec de vastes alpages, alors que plus on descend vers les vallées, et notamment de l' Hanovria, plus on rencontre de l'agriculture vivrière, qui ne peut subsister dans le climat rude des montagnes. Dans le fond des grandes vallées, on trouve des vastes zones de culture, fourragères pour approvisionner les alpages, mais aussi des cultures notamment de maïs destinés à la consommation courante, les produits sont transformés généralement sur place, ou destinés à l'export notamment vers les zones de population voisines.
Récemment la Whamphalie a développé un vignoble dans le sud sud-ouest de l'Etat où le climat est plus propice.

La Whamphalie a une agriculture qui s'est bien développée vers la fin des années 1970, mais qui n'a eu de cesse de voir ses effectifs se réduire depuis le début du XX° siècle. Aujourd'hui les machines sont très développées dans les vallées, alors qu'un élevage traditionnel est toujours de mise dans les alpages. Néanmoins l'État est très vigilant sur la qualité de sa production, et notamment a interdit l'usage des OGM, et de nombreux pesticides, privilégiant une agriculture biologique de qualité, la plus respectueuse de la nature.

En ce qui concerne la pêche et la chasse, ces deux secteurs représentent environ 0.6% de la population active, mais sont pratiqués pour le loisir par beaucoup plus de montagnards. La chasse et la pêche sont très réglementés, en effet des quotas restrictifs doivent être observés par tous les professionnels du secteur, de même que par tous les possesseurs d'un permis de chasse ou de pêche. Ces quotas ont été mis en place afin de préserver la biodiversité, tout en laissant le droit aux montagnards de conserver leurs traditions de chasse, de trappe, ou de pêche. Le gibier et le poisson sont grâce au système de quotas, assez abondants, on trouve notamment des cerfs du Meara, réputés pour leur viande, ainsi que d'autres grands cervidés (élans), mais aussi des rapaces (Faucons des Rocheuses, Aigles de Rabeski), des migrateurs : oies bernaches et autres canards viennent l'été aux abords des lacs, et enfin du petit gibier : renards, marmottes, mouflons. A noter que les Ours Gris des Rocheuses et les Loups Noirs sont protégées dans l'Etat et il donc est interdit de les chasser. Au niveau de la pêche, on trouve surtout des saumons dans les rivières montagnardes. Ils figurent très souvent aux menus dominicaux des familles montagnardes.

Industrie

L'industrie whamphalienne embauche en 1930 seulement 26.7% de la population active, l'industrialisation n'ayant commencé que tardivement du fait de la taille réduite de ses villes et des difficultés d'accès aux zones montagneuses; seule la vallée de l'Hanovria grâce au transport fluvial a vu son industrie fortement se développer, notamment à Feldkirchen ou encore Klaw.
Raccordées très vite au RFS, ces villes se sont industrialisées dès la fin du XIX°, remplaçant leurs petites entreprises par de grandes firmes industrielles, traitant notamment l'acier et du charbon, importé du nord. Les grandes industries prolifèrent au début du XX° siècle : automobile, transformation, aciéries, c'est l'âge d'or de l'industrie dans la vallée de l'Hanovria. La crise de 1929 met un brusque coup d'arrêt au développement industriel, des grands projets, notamment de réalisation ferroviaire pour relier l'est de l'Etat aux contrées plus reculées sont abandonnés. A partir des années 1950, l'industrie commence à se diversifier, alors que l'ancienne capitale Thurgau (aujourd'hui disparue) voit de nouvelles industries s'implanter, principalement du textile, de la tannerie et de la papeterie, l'industrie de la vallée de l'Hanovria mute et commence à s'intéresser à l'aéronautique, avec la construction d'avions, destinés aux différentes plateformes aéroportuaires de l'Etat et même au delà, ou encore avec le développement de firmes agro-alimentaires de transformation de la production agricole de la vallée, alors qu'en 1953 ouvre la première mine d'or dans les montagnes, la découverte de l'or permet un désenclavement rapide des régions concernées, mais très vite, les coûts de production deviendront trop élevés par rapport aux prix de revient et les mines sont abandonnées dès le milieu des années 1970. A partir de là, le déclin des premières industries : automobile, acier dans la vallée, textile et mines dans les montagnes, entraine une crise économique et industrielle sans précédent dans la région. En quelques années le taux de chômage, alors assez faible (5.5% en 1968) va atteindre le chiffre record de 31.7% de la population active en 1981. La Whamphalie prévoit alors un grand plan de modernisation de l'économie se basant sur des secteurs d'avenir : aéronautique, agro-alimentaire, électronique et secteur tertiaire. Ainsi ouvre en 1982 la SME : Société Montagnarde d'Électrotechnique (aujourd'hui la e-Mountains Technologic) dans les environs Coire, ou encore Schmittser, grande société de fabrication d'électroménager à Logano.
Enfin la production hydroélectrique grâce aux trois barrages que comptera la Whamphalie d'ici à 2018, permettra à terme de produire 50% de l'énergie consommée par les habitants de l'Etat.
L'industrie aujourd'hui, a poursuivi ce développement et sa diversification, se concentrant néanmoins essentiellement sur le tourisme et les nouvelles technologies, permettant le développement de villes secondaires nées sur les cendres des anciennes.

Tertiaire

Après la période de croissance économique due à l'exploitation des mines d'or, qui s'est terminée à la fin des années 1980, la transition avec une économie tertiaire s'est opérée avec succès.
Une économie de services, forte, a en effet pris le relai dans le courant des années 1980 dans la conurbation du Lac d'Oranie et même avant dans la vallée de l'Hanovria.

L'exploitation hydroélectrique a aussi contribué au développement économique grâce au barrage du Lac d'Oranie qui subvenait, et plus encore, aux besoins énergétiques de toute la région.

Le tourisme vert, et les stations de sports d'hiver se sont quant à eux fortement développés, notamment dans la région de Logano et Coire et davantage balnéaire au sud du lac, notamment à Neuchâtel, petite station réputée.

Le secteur bancaire lui est en plein développement - le Gouverneur en exercice souhaite faire de la Whamphalie le premier état à accueillir des investissements étrangers et les principales banques du monde.

Le technopôle dans le sud de l'Etat accueille une vingtaine d'entreprises spécialisés dans les énergies propres, la nano-technologie, l'agriculture biologique et la robotique, ainsi qu'une école d'enseignement supérieur et un canceropôle.

Transports

La Whamphalie dispose d'un réseau routier moyennement dense et inégalement réparti sur son territoire : en effet l'est de l'Etat est largement bien desservi par plusieurs routes à grand gabarit, maillage des principales agglomérations, l'ouest lui , plus montagneux et difficile d'accès, n'est couvert que par que quelques routes régionales mal entretenues, dont le bitume est souvent mis à rude épreuve par le climat local; le gouvernement actuel s'est engagé à améliorer l'entretien de son réseau secondaire.
Après être resté en désuétude pendant de nombreuses années, le réseau ferroviaire de l'Etat tend aujourd'hui à se moderniser et desservir l'ensemble des agglomérations de l'Etat; aussi une nouvelle portion entre Neuchâtel et la Russie a été réalisée en 2013 consacré au ferroutage; la société IWIGO exploite de nouveau la voie ferrée désaffectée entre Logano et Neuchâtel, prolongement des LRS Ouest et Centre arrivant de Sun City et de New Amsterdam et desservant le sud de la Whamphalie, notamment le tout nouveau technopôle.
Enfin l'Etat a réalisé fin 2014 la ligne Logano - Coire avec prolongement vers la connexion à la ligne desservant notamment Klaw ou Feldkirchen.
La Whamphalie possède sept aéroports, dont celui de Logano avec une capacité d'accueil de plus d'1.000.000 de passagers annuels; Les récentes politiques volontaristes pour attirer de nouvelles compagnies, et la création par l'Etat d' Air Edelweiss commencent à porter ses fruits puisque la principale plateforme, l' Aéroport International de Logano - Polo Lenate semble aujourd'hui décoller alors que d'autres plateformes se rentabilisent grâce au trafic charter comme à Traeste.

  • Routes
    • la N6 classifiée en voie express (2X2 voies), est le prolongement naturel de l' A6 qui arrive de Génésie et permet la connexion avec l' A4 et la desserte de Traeste.
    • la N2 traverse l'Etat du sud au nord en suivant le parcours de l' A2, elle permet la desserte de la plupart des vallées de l'Etat et les villes de Klaw et Feldkirchen.
    • la N4 dessert le sud de l'Etat de la Génésie à la frontière russe via Logano et Neuchâtel.
    • la N5 file vers les Plaines de l'Avalon au nord de l'Etat depuis Klaw.
    • la N11 relie Traeste à l' A2 et Feldkirchen.
    • la N12 a la particularité d'être la route nationale la plus haute de Simland; longue de 160 kms, elle relie Coire à la vallée du Friedesbach.
    • la N14 longue de quelques 170 kms irrigue la vallée du Friedesbach jusqu'à la Russie.
    • la N16 est une voie rapide parcourant le sud de l'Etat de la Génésie à l' A21.
    • la N25 est une voie rapide reliant Logano via Coire à l' A2.
    • 19 routes régionales sont recensées mais ce sont celle qui file vers la Russie et celle qui connecte Logano à l' A2 qui sont finalement les plus utilisées.
    • Transports Express Régionaux Whamphaliens : quatorze lignes d'autocars ont été mise en place en juin 2014; elles desservent les principales villes de Whamphalie et au delà.
  • Transport ferroviaire
    • les LRS Ouest et Centre traversent le sud de l'Etat sur respectivement la ligne Sun City - Neuchâtel pour la première, et New Amsterdam - Neuchâtel pour la seconde, desservant ainsi les villes de Traeste et Logano.
    • la Whamphalie a lancé un plan rail 2014 afin d'améliorer la desserte régionale de ses villes avec notamment la mise en place en juin 2014 de Trains Express Régionaux Whamphaliens ou TER Whamphalie : treize lignes de trains sont concernées et assurent le maillage du réseau non seulement à l'intérieur de l'Etat mais aussi vers les Etats voisins depuis les principales gares de correspondances que sont Logano, Klaw et Feldkirchen.
    • Une ligne réservée au transports de marchandises entre Neuchâtel et la Russie a été ouverte au trafic accompagnée d'une gare multimodale de fret au Bolo en juin 2014, complétée par une ligne de fret inter-étatiques via Feldkirchen et Dayle vers les Grandes Plaines et le Queens.
    • D'autres compagnies telles que la Pacific Ocean Lines, le TER Génésie, TER Méridionie, TER Hanovrier Bahn et la LGV Grandes Plaines complètent le dispositif.
  • Transport maritime

La Whamphalie n'a pas d'accès direct à la mer; pourtant, et depuis longtemps, les villes et villages bordant les trois lacs principaux disposent de petits ports de pêche, complétés depuis quelques années par des marinas qui se multiplient avec l'essor du tourisme - aussi Logano et Neuchâtel ont construit des terminaux passagers permettant des échanges commerciaux et autres croisières, notamment jusqu'au barrage du Meander; l'Etat a mis en place deux lignes maritimes TER entre les principales villes bordant le lac; une compagnie privée, la Pacific Union complète l'offre.
Mais c'est surtout le transport de marchandises depuis Logano via le Salzer et le canal des fleuves qui assurent le gros du trafic vers la Méridionie et l'océan Pacifique.

  • Transport urbain

La plupart des villes importantes de l'Etat dispose de transports publics desservant les différents quartiers, majoritairement par autocar; certaines d'entre elles comme Logano, Klaw ou Feldkirchen ont complété ce dispositif par le vélo en libre service ou encore le tram et biensûr le métro.

Tourisme

La carte touristique
logo de l'OFTE
La station de Super Devoli,
dans le massif du Meara
  • Généralités

La Whamphalie a développé son secteur touristique assez tardivement ( fin des années 70 ) mais est actuellement en plein essor; le secteur représente aujourd'hui jusqu'à 35% des actifs ayant un emploi dans le secteur tertiaire, en particulier dans les lieux les plus touristiques.
Le développement des transports,la multiplication des musées, l'aménagement des parcs, ou encore la création et rénovation des établissements hôteliers sans compter les récentes stations de sports d'hiver construites en grande pompe pour doper le tourisme hivernal, ont contribué fortement à cette nette augmentation.
L'Etat s'est doté d'un Office Fédéral du Tourisme et de l'Environnement qui a la gestion des infrastructures touristiques et environnementales fédérales.

  • Tourisme urbain

Les villes de Whamphalie disposent de nombreux atouts touristiques tels que les monuments historiques et architecturaux, un nombre important de musées, sans oublier la présence de congrès qui tendent à se multiplier dans les plus grandes agglomérations à l'instar de Logano ou encore Klaw, développant ainsi le tourisme d'affaires.
L'arrivée du parc d'attractions Sim'Land au nord de Feldkirchen génère quand à lui l’afflux de milliers de touristes venus des Etats voisins.

  • Tourisme vert et nautique

Initié dès la fin des années 60 en complément de la pêche, il se localise encore surtout aujourd'hui autour du lac d'Oranie : la beauté des paysages, l'offre importante de logements saisonniers, la possibilité de faire des croisières, ont permis ce développement; plusieus villes-stations telles que Pregassona ou encore Ponte-Vezzano entre Neuchâtel et Logano offrent quelques belles plages.
Plusieurs chemins de randonnées ont été créés sur l'ensemble du territoire, notamment les sentiers de grande randonnée au nombre de six.
Trois parcs naturels sont également praticables été comme hiver : le Parc National du Meara, le Parc Régional du Pic Rouge, ou encore le parc National du Glacier de l'Hochsberg pour les plus expérimentés.

  • Tourisme blanc

L'Etat dispose début 2017 de vingt trois stations de sports d'hiver situées essentiellement dans le sud de l'Etat; elles offrent 1249 kms de domaine skiable ouvert au public de novembre à avril de chaque année.

  • Tourisme ludique

En collaboration avec des investisseurs privés du domaine touristique, l'Etat s'est engagé fin 2015 à la construction d'un parc d'attractions en Hanovrie, inauguré en mars 2016.

Domaines skiables de Whamphalie
Canton Altitude basse Altitude haute Domaine skiable (kms) Remontées mécaniques Total pistes dont noires dont rouges dont bleues dont vertes
ALPI GRAIA
Oranie
1400
2770
120
30
46
09
08
27
02
ALTA BADIA
Oranie
1250
2370
70
21
38
05
19
12
02
AREZZI
Oranie
1400
2800
110
33
50
08
17
19
06
BADEN GEBIRGSPASS
Hanovrie
1600
3100
115
29
42
04
16
08
14
BENINZOLLA
Oranie
1600
3100
100
26
44
12
19
10
03
CRON MONTANA
Oranie
1700
3100
150
40
60
20
21
15
04
FANDIGER KRETA
Hanovrie
750
1150
40
20
26
02
08
04
12
HANOVLIGARD HÖHEPUNKT
Hanovrie
998
1643
110
16
29
06
11
12
00
HOCHSBERG PLATTE
Hochsberg
LA STANIA
Oranie
1200
2470
70
14
28
02
10
14
02
MARKENZEEREN
Hanovrie
950
1300
119
26
28
04
18
05
01
MONTEROSA
Oranie
1500
2470
90
18
40
10
16
11
03
OBER EINHBERG
Hanovrie
1750
2150
35
07
12
04
05
02
01
PAS DE LORITZ
Oranie
1300
2900
230
01
10
00
01
01
08
PERDIGUERE
Oranie
1600
2900
170
27
61
15
25
17
04
SESTRERE
Oranie
1200
2750
70
22
34
02
15
13
04
SPINTZ 2000
Hochsberg
SUPER ALP
Oranie
1450
2100
80
35
44
05
11
23
05
SUPER DEVOLI
Oranie
1800
3300
120
35
60
08
22
25
05
SUPER LORITZ
Oranie
1660
3000
100
28
57
10
20
22
05
SUPER VANERA
Oranie
1600
3000
110
33
58
07
22
25
04
SUPER WADTZ
Oranie
1400
2600
80
18
42
09
15
11
07
VAL LORITZ
Oranie
1700
3300
130
45
67
11
24
26
06

Démographie

Année d'étude Population totale Hab/km2
2007
2.105.925
9,2
2008
2.245.625
9,8
2010
2.017.111
8,8
2011
1.880.900
8,2
décembre 2012
1.200.095
5,2
avril 2014
1.478.732
6,5
octobre 2014
805.493
2,6
janvier 2015
2.611.828
11,4
novembre 2015
6.332.120
27,7
mars 2016
7.155.931
31,8
mars 2017
1.743.220
7,6
mars 2018
'
'
Densité de la population
Les aires urbaines et leur zone d'influence au 1er octobre 2016
  • Généralités et analyse

Le recensement de la population de la Whamphalie est effectué une fois par an en général au mois de décembre et le résultat pris en compte pour l'année suivante.
Après une forte baisse de sa population entre 2009 et 2013, l'Etat semble connaitre un renouveau démographique : l'installation de nouvelles villes (solde migratoire) explique en grande partie les bons résultats de 2012 et 2013; en effet, les villes déjà établies (solde naturel) n'ont que très peu vu leur population augmenter sur cette période. Aussi sur les deux dernières années, des districts autrefois quasiment inhabités enregistrent un taux de progression de 100% sur 2 ans, alors que les autres déjà peuplés, progressent beaucoup moins vite mais restent bien plus peuplés.
Malheureusement, le recensement de mai 2014 ne s'inscrit pas dans cette dynamique avec une perte notable de 67% de sa population, très légèrement compensée par la mise à jour du recensement intermédiaire d'août 2014 qui se conclue sur une hausse de 18% (+100.000), soit une baisse générale sur 1 an de 900.000 habitants.
Les mois qui suivent continuent d'apporter de bons chiffres, confirmés au recensement de mars 2015 qui voit la population de Whamphalie de plus de 220% atteignant historiquement 2.600.000 habitants, dû en grande partie à l'arrivée des villes de Lugbourg ou encore Hanovriabruck; la conurbation d'Hanovriabruck connait depuis lors un accroissement démographique record pour enregistrer en octobre 2015 plus de 5.000.000 d'habitants profitant à l'ensemble de l'Etat qui enregistre à cette même date 6.635.949 habitants, soit une hausse historique de 140%.
Le recensement de mars 2016 enregistre une forte baisse de la progression avec tout de même un bon chiffre de +9,2%; comme l'avaient signifié les précédentes études, c'est toujours l'est et le sud de l'Etat qui drainent la majorité de cette augmentation de population alors que le centre et le nord continue de perdre des habitants.
Les chiffres affinés en mai 2017 marquent un tournant avec une importante baisse de la population totale (-76,2%) du fait de la disparition de son unique mégapole, Hanovriabruck, non compensée par l'arrivée de Feldkirchen.

  • Les cantons
Répartition de la population whamphalienne par canton au 1er mai 2017 (villes membres + communes rp )
Cantons Population mai 2017 Variation sur 1 an
Hanovrie 371.230 -93,4
Hochsberg 650.000 -1,2
Oranie 721.990 +34,7


  • Les villes
Population des villes et aires urbaines au 1er mai 2017 (communes rp comprises)
Commune Population ville Variation sur 1 an Aire urbaine Population aire urbaine Variation sur 1 an
Klaw 598.000 +160 Klaw 650.000 +102,3
Feldkirchen 242.680 +100 Logano 393.057 +39,0
Logano 163.006 +30,1 Feldkirchen 371.230 +100
Traeste 42.300 +12,8 Traeste 121.439 +14,6
Coire 16.971 +0,3 Coire 56.834 +2,0
Neuchâtel 12.031 -7,9 Neuchâtel 42.810 -5,3







Culture & patrimoine

La répartition linguistique
des langues officielles et régionales
Rallye maritime de l'Orania
Parc des expostions de Klaw
Théâtre de Neuchâtel
Musée des Beaux Arts de Logano
Glacier de l'Alm, Parc Naturel du Glacier de l'Hochsberg
Préalpes du Seekam: Vue du Grossmeinsthorn (2863), du Goldbraunhorn (2613) et de l'Edepteshorn (2443), depuis Coire
Lynx boréal, endémique de la forêt Mérydile
Logo du Groupe RTW
Presse, radio et télévision en Whamphalie
le Minestrone
filets meunière de Perche

Langues

La Whamphalie a adopté la langue maternelle de ses premiers colonisateurs : les peuples germaniques. 80% des whamphaliens parlent aujourd'hui un dialecte simlando-germanique, en fait un allemand peu à peu adapté et transformé au fil des siècles.
75% d'entre eux comprennent l'italien, la deuxième langue officielle, concentrée dans la province de l' Oranie et dans une poche à l'extrême-sud de l' Hanovrie; à noter que Logano, la capitale, concentre 70% d'italophones et que 25% des whamphaliens ne parlent que l'italien.
Le russe et le français quand à eux bénéficient d'un statut de langue régionale du fait que localement au moins 10% de la population parle ces langues ; on retrouve le russe dans l'extrême ouest de l' Hochesberg, dans les hameaux le long de la frontière, dans la vallée de l'Alm et la région frontalière de Neuchâtel, où au moins 10% de la population parlent le russe; on retrouve le français à l'est et au sud de l'Etat , surtout en Hanovrie et dans la région frontalière de Traeste où entre 10% et 20% de la population parle le français.
Une zone tampon entre la partie italophone et la partie germanophone regroupe de chaque côté environ 30% de la population dont la langue la plus communément parlée est celle de la voisine, aussi à Coire, pourtant située en Oranie, province majoritairement italophone, plus de 40% de la population y parle l'allemand. En Whamphalie, l'allemand et l'italien étant obligatoire dès l'école primaire, les habitants ne parlant qu'une seule des deux langues représentent moins de 15% de la population et tend à diminuer.

Festivités

  • Coire
    • Course cycliste du Pic de Meara
  • Logano
    • Fête du Flocon
    • Rallye maritime de l'Orania
    • Course cycliste du Pic de Meara
  • Neuchâtel
    • Marathon du lac : dernier weekend de juin
    • Fête de la Baleine : 1ère semaine d'août
    • Fêtes de Neuchâtel : 2ème semaine d'août
  • Traeste
    • Festival du film de cape et d'épée : 1ère semaine de juin
    • Traeste en Lumières : 2 dernières semaines de décembre

Etablissements culturels

  • Coire
    • Musée de la Montagne
    • Musée du Ski
    • Musée des Beaux Arts
    • Musée de la Préhistoire
    • Musée de la Science
    • Musée du Chocolat
  • Klaw
    • Maison de la Russie
  • Logano
    • Musée du Ski
    • Musée des Beaux Arts
    • Musée de la biodiversité du lac d'Orania
    • Musée d'Art Moderne
    • Centre culturel germanique de Logano
    • Institut National de Coopération Simlando-Italienne
  • Neuchâtel
    • Musée des Rocheuses
    • Musée des Beaux Arts
    • Musée du Poisson
    • Musée de la Préhistoire
    • Théâtre des Nouveautés
  • Traeste
    • Musée de la biodiversité
    • Musée de la Montagne
    • Musée des Beaux Arts
    • Musée des Arts Précolombiens

Lieux naturels remarquables



Communication

  • Télévision

En plus des grandes chaines généralistes simlandaises, la Whamphalie dispose de quatre autres chaines publiques proposant chacune des programmes à la fois en allemand et en italien; elles appartiennent au groupe RTW; l'offre est complétée par la chaîne régionale ITS - Whamphalie.

Chainespubliqueswhamphalie.png 1391251971-its.jpg

  • Radios

Une trentaine de stations radio émettent sur le territoire whamphalien, notamment la radio publique dépendante du groupe RTW la plus écoutée Radio Whamphalie; voici les principales :

Logoradioswh.png

  • Journaux papiers

La presse whamphalienne est elle totalement indépendante : les journaux appartiennent tous à des actionnaires privés, voici les principaux papiers classés par tirage quotidien :

Logojournauxpapierswh1.png


Gastronomie

Les spécialités gastronomiques whamphaliennes sont autant variées que son territoire et sa population le sont : en plus de l'influence culinaire de ses voisins russes et simlandais, la Whamphalie qui a connu au cours de son existence une forte immigration européenne retrouve dans ses plats toute cette variété, aussi, si dans le sud de l'Etat certaines spécialités italiennes sont monnaie courante, la choucroute fait figure de référence dans le nord.
Outre l'incoutournable fondue whamphalienne que l'on retrouve sur tout le territoire, plusieurs spécialités se distinguent selon les provinces :

  • Sud-Ouest

Dans la partie italophone de la Whamphalie les spécialités culinaires sont imprégnées de la culture italienne : l'osso-buco, la polenta, le risotto à la loganaise, la minestrone ainsi que toutes sortes de saucisses et fromages tramontois, à déguster avec un Merlot, vin rouge assez chargé ressemblant aux vins de Bordeaux. Pour les fêtes de fin d'année on partage le panettone, un gâteau traditionnel. Autres plats locaux : Soupes et potages : Busecca. Poissons : Féra marinée. Viandes et plats principaux : Lapin à la mode du Val Bedretto, Risotto al verde (risotto aux épinards), gnocchi au gorgonzola, paupiettes de veau. Desserts et pâtisseries : Soufflé de châtaignes, pêches au Merlot et marsala, sabayon au vin blanc, Torta di pane.

  • Centre-Est

Dans l'est de l'Etat, le saucisson hanovrien, fabriqué artisanalement, est une spécialité locale réputée, tout comme la saucisse aux choux, qui se mange principalement avec un papet hanovrien, spécialité aux poireaux et pommes de terre.
Le taillé aux greubons est une spécialité de pâtisserie salée : la pâte incorpore les indispensables greubons (restes de la fonte du gras de porc lors de la fabrication du saindoux); accompagne à merveille une dégustation de vin blanc de La Côte ou de Lavaux.
La perche est très appréciée le long du fleuve Hanovria, le plus souvent préparée en filets meunière ou avec une sauce au vin blanc et parfois en simple friture.
Autres plats locaux : Entrées et garnitures : Tarte aux courgettes à la menthe, Malakoff ou beignets de Talstadt , tomme panée, feuilleté aux foies de lapin, ramequin (tartelette au fromage), saucisson en croûte.
Soupes et potages : Soupe à la pierren , soupe des Brigands du Salzer.
Poissons : Truite ou omble chevalier aux raisins verts. Viandes et plats principaux : Aiguillette de bœuf au Salvagnin, Compote aux raves et choucroute, ragoût de caïon, fricassée hanovrienne, museau de porc à la mode de Thurgau, Pote de la Broye, Gratin hanovrien.
Desserts et pâtisseries : Beignets des brandons de Moudon, Bouchon hanovrien, caramels à la crème, Tarte au (ou à la) raisiné(e), pommes et raisins, gâteau à la papette, gâteau aux pruneaux du Jeûne, gâteau du Vully (gâteau levé sucré), fines salées de Corcelles, Salée au sucre, taillé levé, tarte aux maïs,. Biscôme, pains d'épice.
Pains: Pain hanovrien (à la croix). Les flanges sont des pains ronds et plats d'un diamètre de cinquante centimètres. Un trou permet de les suspendre pour l’entreposage. Boissons: Bitter des Diablerets, Chèvre (mousseux)

  • Nord

Dans la partie septentrionale de la Whamphalie on retrouve les Basler Läckerlis qui sont des petits gâteaux proches du pain d'épices, à base de miel, fruits confits et des amandes. On peut également déguster les Basler Brunsli, un biscuit au chocolat et à la cannelle. Le saumon du Alm se déguste toute l'année : autrefois, les immigrés russes et thoulakiens vendaient leur pêche dans tout le nord de la Whamphalie. On trouve également les « Spinattötschli », la fameuse tourte aux carottes ainsi que le gratin aux cerises ou encore les brochettes de foie. Viandes et plats principaux : Jarret de veau à la klornerwaldoise, Potée hochsbergoise. Desserts et pâtisseries : Biscuits à l'anis du Seekam. Autres plats : Soupes et potages : Potage aux herbes, soupe hochsbergoise à la farine rôtie. Viandes : Cassolette de ris de veau, Pigeons braisés sur croutons, Steak de porc à la hochsbergoise. Desserts et pâtisseries : gâteau aux cerises, omelette soufflée aux cerises. Boisson : « Hypokras » (vin épicé pour le Nouvel An).

Sports

stade de l'Hochsberg à Klaw
patinoire de la Tramonte à Logano
Logo de l'équipe whamphalienne de Rugby
  • Généralités

Si le sport en Whamphalie reste encore cantonné à quelques équipes locales s'affrontant ponctuellement, la qualification de plusieurs clubs, dont l'US Whamphalie qui fait son grand retour dans la compétition fédérale, pourrait à terme faire rentrer l'Etat dans la cour des grands en multipliant les disciplines.


  • Equipes
    • Football européen
      • US Whamphalie (D2)
      • AS Neuchâtel (D3)
      • Logano FC (S-Ligue 2)
      • Feldirkchen SV (?)
      • FC Klaw (?)


    • Hockey sur glace
      • Logano Oranes
      • Feldkirchen Eisbären


    • Basketball
      • Feldkirchen Atletische Sportverein


    • Rugby
      • Fédération Whamphalienne de Rugby









Cartographie

Galerie d'images

Liens externes



Villes de Whamphalie DrapeauWH.png
Coire | Feldkirchen | Klaw | Logano | Neuchâtel | Traeste


États de Simland Drapeau de Simland
Drapeaulewsland.png Lewsland · Flagpa.png Plaines de l'Avalon · Drapeauhudson.jpg Hudson-Rétanie · USRSdrapeau.gif Thoulak · Drapeaugrandesplaines.png Grandes Plaines · Drapeau Queens.png Queens · Drapeau Génésie.png Génésie · Drapeau-Empire-Méridional.png Méridionie · Papayadrapeau.jpg Papaya · Flagsnowymountains3wmp.jpg Whamphalie